Accueil > Actualités > 10e assises de l’économie maritime à Nantes, une filière de premier plan dans (...)

Actualités 11 décembre 2014

10e assises de l’économie maritime à Nantes, une filière de premier plan dans la région



Enregistrer au format pdf

L’Hebdomadaire Le Marin (Groupe Ouest-France), aux côtés du quotidien Les Echos et de leurs partenaires, organise chaque année les rencontres des professionnels des filières professionnelles maritimes pour un tour d’horizon des grands secteurs d’activité maritime : le transport, la construction et la réparation navale et nautique, les ports (commerce / plaisance / pêche), la pêche et les cultures marines, le nautisme et la plaisance, les Energies Marines Renouvelables, les grands projets offshore….
Cette année, point d’orgue des rencontres des 2 et 3 décembre 2014, le Premier Ministre a salué les filières d’excellence du maritime et le rayonnement de la France à l’international par ses exportations (75 % du CA des industries nautiques), l’importance du transport maritime français sur toutes les grandes routes mondiales, les grands projets (Programme Extraplac pour l’extension de la Zone Economique Exclusive, découverte de gisements de terres rares à proximité de Wallis et Futuna dans le Pacifique …) et le dynamismes des femmes et des hommes de ces secteurs.
Il a rappelé le rôle structurant des pêcheurs qui alimentent au quotidien le marché national de produits de haute qualité et prôné le développement de l’aquaculture française pour limiter nos importations sur ce segment de produits alimentaires.

Leslie Widmann présente les chiffres de l’économie maritime

Avant son intervention, une table ronde était consacrée aux Filières Professionnelles maritimes. Leslie Widmann, directrice fondatrice du bureau d’étude indépendant Odyssée Développement (La Rochelle) y a présenté le baromètre de l’économie maritime que son entreprise réalise pour Le Marin ainsi qu’une enquête d’opinion auprès de 150 chefs d’entreprise des différents domaines d’activité en relation avec la mer. Sur 2014, même si les grands agrégats sont bons avec la hausse de la réparation navale et le maintien des flux transportés par la flotte de commerce (à l’exception des vracs liquides, à la baisse, qui suivent la diminution de consommation des produits pétroliers), il faut noter la baisse du nombre d’immatriculation de navires de plaisance en relation avec le vieillissement des plaisanciers et le maintien de la flotte de pêche en volume et en capacités.
En ce qui concerne le moral des chefs d’entreprise du maritime, l’optimisme qui prévalait en 2013 s’est atténué et les niveaux sont revenus à ceux de 2012, avec moins d’impact attendu sur le carnet de commandes et la rentabilité. Globalement les responsables interrogés sont davantage inquiets pour leur branche d’activité que pour leur entreprise, mais ne pensent pas recruter dans les six prochains mois.

L’intervention publique dans le cadre de la transition énergétique est considéré comme positive par la majorité d’entre eux sans que cela ne soit clairement mesurable sur leur activité et/ou sur leurs résultats.
En bref, ce que confirme l’actualité, le mot d’ordre en cette fin d’année 2014 est « Tenir le cap » !

Plus : www.economiedelamer.com



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.