Accueil > Actualités > Développement durable > 1er défi énergie biodiversité de la centrale nucléaire de Civaux, plus de 300 (...)

Développement durable 11 mai 2015

1er défi énergie biodiversité de la centrale nucléaire de Civaux, plus de 300 jeunes mobilisés



Enregistrer au format pdf

Douze classes de 6e et 3e de collèges situés à proximité de la centrale de Civaux (Charroux, Civray, Lussac-les-Châteaux, l’Isle Jourdain, Montmorillon et Saint-Savin) participent du 11 au 18 mai 2015 au 1er Défi énergie/biodiversité organisé par le CNPE de Civaux.

Le coup d’envoi de cette manifestation a été donné ce lundi 11 mai avec quatre classes des collèges de Saint-Savin et Charroux. Les élèves ont découvert les lieux et les épreuves du Défi, encadrés par des professionnels de l’animation en matière de biodiversité et d’énergies.

Tandis que les classes de 3e découvraient les différents modes de production d’électricité au centre d’information, les classes de 6e parcouraient le Font d’Orveau [1] à la recherche des espèces animales et végétales emblématiques de la biodiversité locale.
Différentes épreuves, faisant l’objet d’une évaluation, sont proposées aux collégiens tout au long de leur parcours. Après le passage de toutes les classes, ces épreuves permettront de déterminer le collège qui aura remporté ce premier Défi et ainsi gagné une journée d’animations nature au sein du CPA de Lathus.

Cette première édition du Défi énergies/biodiversité s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Education nationale, le CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement) de Lathus et le CNPE de Civaux. Ainsi, les contenus et animations proposés sont complémentaires au programme pédagogique de ces classes, fixé par l’Education nationale.
Cette initiative a pour but de contribuer de manière pratique à l’apprentissage des principes de la production d’électricité et d’apporter un éclairage décalé aux collégiens sur la biodiversité ordinaire les entourant.
Par ses outils pédagogiques (Centre d’information du public) ou la présence en son sein d’un espace naturel préservé, la centrale permet de faire découvrir ces deux domaines en un seul lieu.

Des classes de collèges de Civray, Lussac-les-Châteaux, l’Isle Jourdain et Montmorillon relèveront le Défi dans les prochains jours.

Photo : Crédits Centrale de Civaux : Collégiens de Saint Savin


[1Le Font d’Orveau est un espace clos de 25 hectares situé en périphérie de la centrale. Il constitue la réserve foncière du site. Cette espace riche d’une grande diversité de milieux naturels n’ayant fait l’objet d’aucune exploitation humaine depuis près de 20 ans, la nature y a repris ses droits. On peut notamment y découvrir aujourd’hui plusieurs espèces d’orchidées sauvages ainsi qu’une héronnière.


  • Observatoire du nucléaire (France)
    11 mai 2015, 23:22

    Ignoble bourrage de crâne de la centrale nucléaire avec la COLLABORATION de l’éducation nationale !

    Que fait la protection de le jeunesse ?????

    Qu’on explique à ces jeunes la vérité sur la biodiversité autour de FUKUSHIMA !

    Honte aux manipulateurs de jeunes cerveaux...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.