Accueil > Région > Alain Rousset veut "tourner la page"

Région 1er avril 2016

Alain Rousset veut "tourner la page"



Enregistrer au format pdf

Le président de la Région, Alain Rousset, était à Poitiers hier. Une rencontre avec les agents territoriaux avait été organisée le matin, puis un déjeuner avec la presse locale afin de rassurer et de donner des pistes pour les mois à venir.

Alain Rousset a donc rencontré les agents de l’ex Conseil régional dans un gymnase pour établir un dialogue direct et désamorcer les incertitudes et autres craintes face à la réorganisation des services en cours. Il était aussi question certainement de calmer le jeu après certaines révélations sur les comptes de l’ex Région Poitou-Charentes qui ont très largement alimenté les médias ces dernières semaines et quelque peu stigmatisé une partie des personnels (lire l’article de nos confrères de France3

Alain Rousset a ensuite rencontré la presse locale lors d’un déjeuner. Las des polémiques et du vocabulaire employé par certains journalistes au sujet des comptes de l’ex-région, l’élu a souhaité là encore mettre "les points sur les i" assurant "qu’il n’y aurait pas de double peine pour les citoyens et professionnels de Poitou-Charentes qui auront accès comme leurs voisins d’Aquitaine et de Limousin aux dispositifs régionaux". Ajoutant que "la Région Aquitaine avait une situation suffisamment saine pour faire face à ces impayés en Poitou-Charentes, pour le reste, j’ai rencontré hier Michel Sapin et ses services vont nous aider à renégocier les emprunts toxiques souscrits par Poitou-Charentes. Ces mauvaises surprises vont augmenter notre capacité globale de désendettement mais nous devons aller de l’avant, tourner la page."
L’audit commandé auprès d’un cabinet privé par le nouvel exécutif régional sur les comptes de l’ex-Poitou-Charentes sera présenté la semaine prochaine mais déjà de nombreux éléments ont été rendus publics. Restera ensuite à attendre l’analyse de la Chambre régionale des comptes qui ne sera finalisée qu’à l’automne prochain. Interrogé sur d’éventuelles poursuites à engager si les différents déséquilibres avancés étaient confirmés, Alain Rousset a déclaré qu’une telle action n’est pas de sa compétence et que la Cour des comptes devrait alors suivre les procédures qui sont les siennes.
On peut quand même légitimement s’interroger, encore une fois si les faits avancés venaient à être confirmés, que ni la Cour des comptes, dans ses contrôles réguliers des comptes de gestion de la collectivité, ni le Conseil économique social et environnemental (CESER), dans sa mission d’analyse et d’avis rendus sur la politique régionale et pire qu’aucun élu régional n’ait tiré la sonnette d’alarme sur la situation financière régionale !
Quoiqu’il en soit, les chefs de services présents lors de ce déjeuner ont assuré que les factures des entreprises en retard de règlement étaient mandatées, en cours de traitement par le trésorier payeur général. Pour le reste, il faudra sans doute patienter quelques mois pour avoir tous les éléments. Le temps nécessaire en tout état de cause pour harmoniser les politiques menées jusqu’ici dans les trois régions. "Un travail colossal que vous n’imaginez pas" soulignait Alain Rousset, saluant le travail de ses équipes. Avant d’ajouter qu’il souhaite que "les polémiques s’effacent au profit de l’action auprès des entreprises industrielles, agricoles, de l’innovation, de la recherche, de la formation..." Bref du développement économique qui reste inscrit dans son ADN. Chacun aura donc bien compris qu’avec ou sans le concours du budget picto-charentais, des choix seront effectués de façon à mettre en place une stratégie globale harmonieuse sur l’ensemble du territoire.
Reste à espérer que cette période de transition ne soit pas trop longue car les acteurs économiques ont besoin de visibilité pour avancer.

CR



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.