Accueil > Actualités > Formation > Base aérienne de Rochefort : L’A400M « Atlas » à la rencontre des élèves (...)

Formation 2 septembre 2016

Base aérienne de Rochefort : L’A400M « Atlas » à la rencontre des élèves sous-officiers



Enregistrer au format pdf

Mercredi 31 août 2016 à 16h00 sur l’aéroport de Rochefort-St Agnant, des élèves sous-officier de l’École de Formation des Sous-Officiers de l’Armée de l’Air ont rencontré l’équipage d’un Airbus A400M « ATLAS » de l’escadron de transport 1/61 Touraine de la base aérienne d’Orléans.
Durant ce moment d’échange privilégié, ils ont visité l’A440M « ATLAS » stationné pour la toute première fois sur la plateforme aéronautique.
Ces rencontres entre les jeunes et leurs ainés font parties d’un processus culturel initié dès le début de la formation des élèves. Elles contribuent à transmettre le savoir-faire, le savoir être, et les valeurs communes que partagent tous les militaires de l’armée de l’air, quels que soit leurs grades, leurs fonctions, leurs spécialités. Ces moments forts de partage, perpétuellement renouvelés durant toutes leurs carrières contribuent également à l’accession vers l’excellence qu’exige le métier de militaire de l’armée de l’air.

L’équipage de l’Airbus A400M « Atlas » de l’escadron 1/61 Touraine de la base aérienne d’Orléans s’est tout spécialement déplacé pour assister, en tant qu’unité marraine, à la présentation au drapeau des élèves sous-officiers de la compagnie 2016-11 (une centaine d’élèves). Les futurs sous-officiers ont été présentés au Drapeau de l’école de formation des sous-officiers de l’armée de l’air (EFSOAA) le matin même, après 4 mois de formation militaire.
L’EFSOAA accueille et forme chaque année près de 2700 élèves et stagiaires en formation militaire et 6100 élèves et stagiaires en formation technique.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.