Accueil > Actualités > Culture & loisirs > Cannes 2017, Nouvelle Aquitaine a soutenu la production de 4 films en (...)

Culture & loisirs 3 mai 2017

Cannes 2017, Nouvelle Aquitaine a soutenu la production de 4 films en compétition



Enregistrer au format pdf

Cette année, ce sont quatre films soutenus par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui ont été sélectionnés pour concourir au festival de Cannes. A découvrir à partir du 17 mai sur les écrans de la Croisette :

Après la guerre d’Annarita Zambrano (Sélection Un certain Regard)
Aide à la production de 190 000 € et aide au développement de 8 000 € (Sensito films).
Synopsis : A Rome, un juge expert en droit du travail est assassiné dans un acte terroriste. L’Italie, ravagée par la crise, craint de voir ressurgir les spectres du passé. La presse met en cause Marco Lamberti, ex-militant d’extrême gauche condamné à la perpétuité et réfugié en France depuis vingt ans. Marco décide de se défendre et entame un combat médiatique entrainant dans sa guerre sa famille française et celle restée en Italie.

Demons in Paradise de Jude Ratnam (Sélection officielle, séance spéciale)
Aide à la production de 20 000 € (Sister Production)
Synopsis : En remontant dans le train rouge de son enfance, celui que l’on nomme le Démon de Fer et qui symbolise l’exode de sa famille, Jude, un jeune cinéaste tamoul de 34 ans, traverse son pays du sud au nord remontant vers les zones de plus en plus terribles de son histoire récente, pour filmer, avant leur disparition, les cicatrices encore visibles du conflit et des blessures qu’a subies sa patrie. En suscitant paroles et mémoire de membres de sa famille, d’acteurs du conflit, et de personnes rencontrées en chemin, en quête de leurs mots si longtemps enfouis et encore muselés, il cherche à saisir en profondeur la façon dont les hommes survivent à la violence dans un pays où l’on impose le silence et l’oubli.

Ava de Léa Mysius (Sélection Semaine de la Critique)
Aide à la production de 190 000 € (Trois brigands productions)
Synopsis : Ava, quatorze ans, apprend qu’elle va perdre la vue plus vite que prévu. Dans un mois, ce sera le noir complet. Sa mère, Maud, décide de faire comme si rien n’était et de passer leurs meilleures vacances d’été. Ava préfère affronter le problème à sa manière... Elle commence par voler un chien rencontré sur la plage.

Le visage de Salvatore Lista (Sélection semaine de la Critique)
Aide à la production court-métrage de 35 000 € (Mezzanine films)
Synopsis : Camille, 26 ans, assistante dans une galerie d’art, a pour mission de s’occuper quelques jours d’Hideo Kimura, un concepteur de jeux vidéo japonais, venu présenter sa dernière création en France. Indifférente à son univers dont elle ne connait rien, Camille se trouve face à un homme impénétrable et inaccessible... jusqu’au moment où Hideo s’intéresse à elle et lui propose d’être le visage de son prochain jeu.

Le Conseil régional a mis en place une politique active en faveur du cinéma et de l’audiovisuel grâce à un partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’image animée, qui lui permet de soutenir la production d’œuvres tournées en région.

Photo : film AVA



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.