Accueil > Actualités > Chimie durable, le groupe Solvay, l’Université de Poitiers et le CNRS (...)

Actualités 28 mai 2019

Chimie durable, le groupe Solvay, l’Université de Poitiers et le CNRS s’allient



Enregistrer au format pdf

Le 13 mai dernier, le groupe SOLVAY, l’université de Poitiers et le CNRS ont signé une convention de partenariat permettant de développer les liens entre leurs équipes de recherche spécialisées en chimie durable, implantées à Shanghai et Poitiers.

Ce partenariat international prend la forme de la création au sein de l’université de Poitiers du site miroir de l’International Research Laboratory [1] Eco-Efficient Products & Processes Laboratory-E2P2L (SOLVAY-CNRS, Shanghai, Chine). L’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers-IC2MP (Université de Poitiers-CNRS) devient ainsi le site miroir de E2P2L créant une passerelle destinée à formaliser et renforcer un partenariat scientifique déjà bien établi entre les deux laboratoires.

Cette signature est intervenue dans le cadre de l’International Symposium on Green Chemistry (ISGC2019) qui vient d’avoir lieu à La Rochelle et réunit tous les deux ans environ huit cents chercheurs français et étrangers, tant académiques qu’industriels, autour de la chimie durable.

Un partenariat scientifique pour accélérer l’innovation en chimie durable

Ce partenariat entre la recherche académique et industrielle doit permettre d’accélérer l’émergence de produits éco-conçus sur les marchés, dans les domaines de la cosmétique, des matériaux avancés ou encore des solvants.
Ce partenariat permettra également d’augmenter la visibilité internationale des deux laboratoires et d’accroître les échanges d’étudiants, de doctorants et de chercheurs permanents entre les deux sites géographiques.
Au-delà du partenariat scientifique, la coopération entre ces deux laboratoires permettra d’identifier, de recruter et de former de jeunes talents.

A propos du Laboratoire miroir IC2MP - E2P2L

L’objectif est de tirer profit de la complémentarité scientifique qui existe entre l’IC2MP et l’E2P2L. Dans ce cadre, l’IC2MP étudie notamment la mise au point de procédés catalytiques pour la conversion de polyols (sucres) issus de la biomasse.
De son coté, E2P2L amènera son expertise dans deux domaines :
- la modélisation qui permet de rationaliser certains mécanismes réactionnels ou bien même parfois de prédire certaines réactivités,
- la faisabilité technologique des réactions développées.
La synergie entre ces deux laboratoires doit permettre la mise au point de procédés chimiques plus respectueux de l’environnement. Par exemple des solvants pour la cosmétique ou des polymères biodégradables.
Sur le plan humain, des échanges sont prévus entre les deux laboratoires. Il est important de souligner qu’il y a déjà de fortes interactions entre ces deux laboratoires non seulement au travers du co-encadrement des doctorants mais également dans le cadre de missions courtes de chercheurs allant à Shanghai et vice et versa. Cette collaboration est également profitable pour identifier et recruter de jeunes talents.

A propos de l’IC2MP – Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers

L’institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers (IC2MP) est un laboratoire de recherche sous la tutelle de l’Université de Poitiers et du CNRS (INC et INSU) dans le domaine de la chimie et des géosciences de la surface (UMR 7285).
Il regroupe environ 260 personnes (100 chercheurs et enseignants-chercheurs et 50 personnels techniques permanents, et environ 110 non permanents dont 90 doctorants).
L’IC2MP a développé sa politique scientifique autour de la chimie durable en intégrant plus particulièrement :
- la recherche de technologies propres pour la synthèse de molécules et de matériaux (catalyse, méthodologies de synthèse, activation basse température, etc.),
- l’interaction des molécules et matériaux avec les milieux naturels (réactivité, transfert, bioaccumulation, persistance, etc.).
Cette association chimie-géoscience permet à l’IC2MP :
- d’intégrer des problématiques environnementales en intégrant de manière globale toutes les étapes d’un processus de transformation d’un composé chimique,
- de proposer ainsi des solutions scientifiques et technologiques, de la conception aux implications environnementales.
Les chiffres de l’IC2MP :
- 740 Publications (2015-2018)
- 19 Brevets (2015-2018)
- 30 doctorants par an
- 7 Start-up créées par des chercheurs de l’IC2MP

A propos de l’E2P2L - Eco-Efficient Products and Processes Laboratory

Le CNRS et SOLVAY ont créé en 2011 une unité mixte internationale « Eco-Efficient Products and Processes Laboratory (E2P2L) » localisée sur le centre de recherches de SOLVAY à Shanghai.
Elle est spécialisée sur les thèmes liés à la chimie pour le développement durable. Les projets menés visent à mettre au point de nouvelles méthodes de synthèse et des procédés plus respectueux de l’environnement à partir de la biomasse et/ou du CO2, avec des applications dans le domaine des tensioactifs ou des polymères biosourcés. Ce laboratoire s’appuie sur des démarches de recherche fondamentale et de modélisation tout en conservant l’application industrielle comme finalité à ses recherches.

A propos de SOLVAY

Solvay est un groupe de matériaux avancés et de chimie de spécialités, engagé dans le développement de solutions répondant aux grands enjeux sociétaux. Solvay innove en partenariat avec ses clients dans divers marchés finaux tels que l’aéronautique, l’automobile, les batteries, l’électronique et la santé, ainsi que dans l’extraction minière de gaz et pétrole, contribuant ainsi à combiner efficacité et durabilité. Ses matériaux d’allègement participent à une mobilité plus durable, ses formulations favorisent l’optimisation des ressources et ses matériaux de haute performance contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air et de l’eau. Le Groupe, dont le siège se trouve à Bruxelles, emploie environ 24 500 personnes dans 62 pays. Solvay a réalisé un chiffre d’affaires de 10,3 milliards d’euros en 2018 dont 90 % dans des activités où il figure parmi les trois premiers groupes mondiaux, qui se traduit par une marge d’EBITDA de 22%. Solvay SA (SOLB.BE) est coté à la bourse Euronext de Bruxelles et de Paris et aux États-Unis, ses actions (SOLVY) sont négociées via un programme ADR de niveau 1. (Les chiffres financiers tiennent compte de la cession annoncée de Polyamides)

A propos de L’université de Poitiers

L’Université de Poitiers, fondée en 1431, est la 3e plus ancienne université de France. Elle compte plus de 28 000 étudiants, au sein d’une offre de formation pleinement pluridisciplinaire se déployant du DUT au Doctorat. L’université de Poitiers est intensément investie dans la recherche, avec plus de 1000 enseignants-chercheurs et 800 doctorants, au sein de 36 unités de recherche. Ses thématiques principales sont les sciences de l’ingénieur, l’environnement et la chimie durable, la santé, et les sciences sociales. Elle est résolument tournée vers l’innovation et le partenariat avec les entreprises, grandes ou petites.
www.univ-poitiers.fr

A propos du CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique est le principal organisme public de recherche en France et en Europe. Il produit du savoir pour le mettre au service de la société, innove et crée des entreprises.
Avec près de 32 000 personnes, un budget de 3,4 milliards d’euros et une implantation sur l’ensemble du territoire national, le CNRS exerce son activité dans tous les champs de la connaissance, en s’appuyant sur plus de 1100 laboratoires. Avec 22 lauréats du prix Nobel et 12 de la Médaille Fields, le CNRS a une longue tradition d’excellence. Il mène des recherches dans l’ensemble des domaines scientifiques, technologiques et sociétaux : mathématiques, physique, sciences et technologies de l’information et de la communication, physique nucléaire et des hautes énergies, sciences de la planète et de l’Univers, chimie, sciences du vivant, sciences humaines et sociales, environnement et ingénierie.
Au sein du CNRS, l’Institut de chimie est l’un des dix instituts disciplinaires du CNRS. Cet Institut impulse et coordonne, avec ses partenaires académiques et industriels, les recherches de 4840 chercheurs et enseignants-chercheurs, de 134 unités dans la discipline, en France et à l’étranger, dans le domaine de la santé, de l’énergie, de l’environnement. Avec 1695 familles de brevets, 160 start-up, l’Institut de chimie s’illustre régulièrement en matière d’innovation.
www.cnrs.fr


[1Les International Research Laboratories sont des structures opérationnelles de recherche créées et pilotées conjointement avec des partenaires académiques ou industriels internationaux ; souvent localisées à l’étranger, elles ont vocation à mener des activités scientifiques, des personnels CNRS peuvent y être affectés.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.