Accueil > Actualités > International > Futurallia 2017 à Poitiers, l’Afrique mobilisée

International 5 avril 2017

Futurallia 2017 à Poitiers, l’Afrique mobilisée



Enregistrer au format pdf

La 21e édition de Futurallia, forum business à l’international né à Poitiers, a fermé ses portes le 31 mars après trois jours d’échanges pour 500 participants au Palais des congrès du Futuroscope.

8000 rendez-vous au total ont été organisés entre 400 professionnels en recherche de nouveaux marchés ; 210 d’entre eux étaient venus de l’étranger avec une forte délégation africaine : Burkina Faso, Algérie, Côté d’Ivoire, République du Congo, Mali, Tunisie, Maroc, Niger, Bénin, Burundi, Cameroun, Ethiopie, Gabon, Madagascar, République démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo et Egypte. Cette mobilisation était peut être un "round d’exploration" avant un forum « Africallia » annoncé l’an prochain au Burkina Faso par le président du Département de la Vienne, Bruno Belin.

D’autres pays étaient représentés : Belgique, Canada, Turquie, Espagne, Slovénie, Roumanie, Chine, Singapour.
Parmi les participants français, au nombre de 190, 153 étaient de la région Nouvelle Aquitaine, dont 119 de Poitou et Charentes (66 pour la Vienne, 13 pour la Charente, 18 pour la Charente-Maritime et 22 pour les Deux-Sèvres). 10 participants étaient venus de la région Auvergne Rhône Alpes et 27 d’autres régions.
A noter que la Région Nouvelle-Aquitaine accompagne ce forum Futurallia à hauteur de 90 000 €.

Au programme de ces 3 jours, des échanges business, bien sûr, mais aussi la découverte du Futuroscope et de ses environs, un atelier sur la protection juridique des contrats à l’international et des rencontres avec des exposants institutionnels : collectivités locales en recherche d’implantations nouvelles d’entreprises, Business France... Un village dédié à des PME innovantes avait été aménagé, de façon à favoriser la rencontre et la découverte avec des partenaires éventuels.

Nous avons rencontré plusieurs entrepreneurs entre deux rendez-vous d’affaires. Profitant de la proximité immédiate d’un tel forum, ils ont pu nouer quelques contacts locaux ou internationaux.
Ainsi, par exemple, Olivier Barré, dirigeant de Bibliontek (Haute Vienne) présentait un éco-matériau argilo-cellulosique prêt à poser baptisé "Pargyl®". Innovants, ces parements ont des propriétés étonnantes (hygro-régulation, thermo-régulation, absorbant phonique) et se fixent grâce à des pattes qui supportent 4kgs au cm². Futurallia était pour lui l’occasion de nouer des contacts avec des industriels étrangers susceptibles de fabriquer et de diffuser ces produits dans leur pays, essentiellement en Afrique, Asie, Amérique du sud et Centrale.

Olivier Barré présente ses matériaux à un entrepreneur de la Vienne

Patrice Boisgontier, dirigeant d’APPEP, une PME de la Vienne, était venu en voisin présenter un produit innovant de câblage réseau pour le nautisme. (Article à lire dans notre magazine du printemps 2017). Il avait déjà participé à la précédente édition de Futurallia au Futuroscope en 2010. Pour lui, qui écume les salons internationaux dédiés au nautisme, c’était l’occasion de nouer quelques contacts pour des collaborations futures avec des chantiers. Un regret toutefois pour lui, que "depuis la dernière édition de Futurallia à Poitiers en 2010, l’aspect contractuel des relations commerciales à l’international ne soit pas plus clair et sécurisé."

Les prix suivants ont été décernés lors de la cérémonie de clôture de ces rencontres :
- Prix export de l’innovation : Sécatol, Saint-Benoît (86) France (Sécatol remporte des billets d’avion Air France/Hop).
- Prix de l’entreprise la plus demandée à Futurallia 2017 : Poly Design, Québec, Canada.
- 300 000ème rendez-vous matché par Futurallia : La briqueterie Tellus Ceram (France, Lot-et-Garonne) et SDVT (Côte d’Ivoire)
- Prix de la délégation la plus importante : le Burkina Faso (32 entreprises) et l’Algérie (27 entreprises).

La destination de Futurallia en 2018 n’est pas encore dévoilée. Le modèle de ces rencontres, qui s’appuient sur la technologie d’une plateforme de mise en relations performante devrait encore générer du développement économique pendant quelques années.

www.futurallia.com

CR



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.