Accueil > Actualités > Jean-François Dauré ambassadeur de la coopération Franco-Mexicaine pour le (...)

Actualités 16 juillet 2015

Jean-François Dauré ambassadeur de la coopération Franco-Mexicaine pour le Grand Angoulême



Enregistrer au format pdf

A l’occasion de la visite d’État du Président des États-Unis du Mexique, Enrique Peña Nieto, Jean-François Dauré, Président de GrandAngoulême, a répondu à l’invitation du Président de la République François Hollande, et se rendra à l’Élysée ce jeudi 16 juillet 2015, pour la remise de la Déclaration politique concernant l’action extérieure des collectivité locales de France et du Mexique.
Cette déclaration sera remise aux deux chefs d’État (Sur la photo ci-dessus lors de leur visite à Marseille le 15 juillet) par Michel Vauzelle, Michel Vernejoul, et Jean-François Dauré.

La coopération franco-mexicaine concerne aujourd’hui 22 projets économiques, culturels et institutionnels et l’action de GrandAngoulême avec le Mexique illustre parfaitement la richesse de cette coopération.
GrandAngoulême a investi le champ des relations européennes et internationales en 2010 afin d’en faire un nouveau levier pour l’action publique locale. Le secteur Image / Multimédia / Numérique, qui fait la spécificité et la notoriété du territoire, s’est d’emblée imposé comme porteur d’un fort potentiel d’internationalisation.

Cette coopération se concrétise par des coproductions et partenariats économiques dans le domaine du jeu vidéo, alliance technologique sur la capture de mouvement / animation, l’accueil d’entreprises mexicaines, des résidences d’artistes croisées ou encore des échanges universitaires (workshops, événements).

Jean-François Dauré, président du Grand Angoulême. Crédit photo le Petit économiste

Cette invitation est donc un honneur mais aussi une reconnaissance de la mobilisation des acteurs locaux pour les coopérations et le développement du territoire en relation avec d’autres collectivités.
Cette remise sera suivie d’un dîner d’État auquel participera Jean-François Dauré (photo ci-contre), Président de GrandAngoulême.

Une coopération renforcée entre les deux territoires

Dans le cadre de la visite d’Etat du Président des Etats-Unis du Mexique en France, plusieurs initiatives associant le GrandAngoulême ont été menées :
- Une rencontre de haut niveau entre élus locaux français et mexicains a eu lieu le 29 juin dernier à Paris dans le cadre du Forum de l’Action Internationale des Collectivités Territoriales (organisé par Cités Unies France). Elle a démontré une participation inédite du Mexique, avec la présence de 5 gouverneurs et 8 maires.
- Une déclaration politique sur l’intérêt de relations fortes entre collectivités franco-mexicaines et le besoin de soutenir ces efforts au plus haut niveau a été signée. Cette déclaration sera remise en mains propres aux deux Chefs d’Etat le 16 juillet 2015 à 17h à l’Elysée. Outre le Président de GrandAngoulême, la présence des personnalités suivantes est annoncée :
Michel Vernejoul, Maire de Martignas‐sur‐Jalle, conseiller délégué en charge des relations internationales et de la coopération décentralisée, Bordeaux Métropole, Président du Groupe‐pays Mexique.
Anne Raimat, Directrice relations internationales et Affaires européennes, Bordeaux Métropole
Michel Vauzelle, Président du Conseil régional de Provence‐Alpes‐Côte d’Azur
Roland Ries, Maire de Strasbourg, Président de CUF
Bertrand Gallet, Directeur général de CUF
Fortuné Pellicano, Conseiller de la Métropole, Brest Métropole
Anne-Claire Gaudru, Chargée de mission Mexique, CUF

Pourquoi des coopérations ?

GrandAngoulême a investi le champ des relations européennes et internationales en 2010 afin d’en faire un nouveau levier pour l’action publique locale. Le secteur Image / Multimédia / Numérique, qui fait la spécificité et la notoriété du territoire, s’est d’emblée imposé comme porteur d’un fort potentiel d’internationalisation.
Le territoire d’Angoulême est aujourd’hui le second pôle de production d’images animées en France et figure dans les leaders européens en matière de création de contenus et de formation. Avec huit écoles de très haut niveau (900 étudiants) et près de 1500 emplois dédiés dans les métiers de la bande dessinée, l’animation, la 3D, le jeu vidéo, la production audiovisuelle et la création numérique.
Dans ce cadre, l’un des enjeux majeurs de ces prochaines années est de consolider ces développements en créant de nouvelles passerelles vers le monde, par le biais de quelques points d’ancrage stratégiques (un par continent), soigneusement sélectionnés, qui permettront de tisser une solide toile de coopérations.

Dans le prolongement des actions conduites dans le cadre de projets européens tels qu’Imagina Atlantica, le Mexique est le premier pays extra-européen avec lequel GrandAngoulême s’est engagé, dès 2012 et ce, pour plusieurs raisons :
- une économie émergente et ouverte
- des opportunités d’affaires majeures dans les industries culturelles et créatives
- une situation-clé ; entre porte vers l’Amérique latine et proximité avec les Etats-Unis
- un soutien institutionnel fort de la part de l’Ambassade et des Affaires Etrangères, dans un contexte où la France était soucieuse de relancer la coopération bilatérale au sortir de l’affaire Cassez.

Une coopération est ainsi née avec la Ville de Zapopan dans l’aire métropolitaine de Guadalajara (4.2 millions d’habitants, 2e agglomération du Mexique). Labellisé « Ciudad Creativa Digital » (Ville créative numérique) fin 2013, ce territoire compte des compétences reconnues sur l’image et le multimédia et est en passe de devenir le 1er pôle d’excellence latino-américain sur l’animation, les effets spéciaux et les jeux vidéo.

Avec le soutien renouvelé du Ministère des Affaires Etrangères chaque année depuis 2012, cette démarche de coopération s’est articulée autour de trois axes : la culture, l’enseignement supérieur et l’économie, avec pour fil rouge la promotion des industries culturelles et créatives. Les objectifs partagés sont de :
- croiser les potentiels technologiques et créatifs et générer des synergies entre entreprises
- promouvoir les capacités d’innovation et la circulation des talents
- contribuer au rayonnement des territoires respectifs dans une logique de réseau

Les premiers résultats concrets :

- coproductions et partenariats économiques dans le domaine du jeu vidéo : POLM STUDIO (FR) et ONE SIMPLE IDEA (MX) ont coproduit 2 jeux pour smartphones disponibles sur toutes les plateformes : Maya wars et Olympic loosers
- alliance technologique sur la capture de mouvement / animation : coopération entre SOLIDANIM (FR) et METACUBE (MX) pour la conception d’un long-métrage d’animation sur le « Dia de Muertos » - sortie prévue à l’automne prochain
- accueil d’entreprises mexicaines avec organisation de visites et rencontres B2B. 8
entreprises mexicaines ont pu ainsi rencontrer autant de partenaires angoumoisins
- résidences d’artistes croisées : accueil de deux auteurs de BD (Apolo Cacho et Salvador Jacobo) à la Maison des auteurs suite au concours lancé par l’Institut français d’Amérique latine – réciprocité prévue en 2016
- itinérances d’expo BD : plusieurs expositions de la Cité ont bénéficié d’une visibilité au Mexique : « Sang pour Sang » (2013), « El Gusto del Trazo » (2014)
- accueil de représentants mexicains à l’occasion du FIBD 2014 (amorce) puis 2015,
La délégation mexicaine était composée de deux caricaturistes mexicains de renom (Jis et Trino), d’un éditeur de BD (Sexto Piso Ediciones) et de représentants institutionnels (Attaché culturel de l’Ambassade de France, Directeur des Relations internationales de Zapopan). Cette première expérience réussie préfigurait des liens renforcés avec le FIBD sur la destination Mexique.
- échanges universitaires (workshops, événements..)

Des rencontres ont été organisées entre Universités mexicaines et écoles du Campus de l’Image afin d’amorcer des liens. Les efforts doivent être renforcés, en lien avec le Campus Magelis.
L’ ENJMIN a signé un accord de coopération avec son homologue 3dMX. L’EMCA a été invitée à participer au Festival de culture enfantine Papirolas, organisé par l’Université de Guadalajara, sous la forme de conférences techniques et de démonstrations de savoir-faire en matière d’animation. L’EESI a développé une collaboration avec l’espace d’art contemporain SOMA, avec en particulier une résidence réciproque pour jeunes diplômés.

L’IUT Angoulême et l’UT Guadalajara se rapprochent également (visite T. Zeghloul prévue en octobre prochain)
- stages en entreprises (secteur du jeu vidéo et cinéma d’animation). En 2014 : 2 étudiants mexicains ont pu monter en compétence grâce à un stage professionnel au sein de BLUE SPIRIT (animation). L’un d’entre eux a ensuite fait valoir cette expérience et a reçu une bourse « Entrepreneuriat technologique » pour développer son projet à New-York.
Actuellement, 2 étudiantes de l’Université panaméricaine bénéficient de stages « design de jeu vidéo » chez POLM STUDIO et EQUILIBRE GAMES.
Au regard des enjeux et de la forte mobilisation des acteurs économiques et institutionnels, la coopération se poursuit depuis 2012 et abordera sa 5e année avec une nouvelle dynamique, afin d’amplifier encore la portée de cette coopération exemplaire et reconnue comme telle, dans sa dimension économique et opérationnelle.

Projets à venir

GrandAngoulême va candidater à l’appel à projets 2016 du Ministère des Affaires Etrangères, ouvert jusqu’au 25 juillet 2015.
Au-delà de la poursuite des relations institutionnelles et de l’ouverture du partenariat à de nouveaux acteurs, localement et au Mexique, la collectivité va se concentrer sur deux orientations fortes :
1. relancer les coopérations inter-entreprises et promouvoir la circulation des talents avec en particulier :
- le lancement fin septembre 2015 d’un appel à projets France-Mexique qui récompensera le meilleur projet de collaboration dans le domaine Image & Numérique. (Dotation de 15 000 € pour le lauréat)
- l’ouverture en novembre d’un appel à candidatures pour l’accueil en entreprises (stages) d’étudiants qualifiés ou jeunes professionnels. Bourses : entre 500 et 2 000 € max / étudiant sélectionné
- le recrutement à partir de janvier 2016 d’un volontaire international afin de doper le volet Business / internationalisation des PME / export
2. renforcer l’axe culturel, et notamment :
- amplifier les résidences croisées d’artistes sur la base d’un partenariat durable à créer avec la Maison des auteurs et équipements de l’agglomération
- faire se rapprocher la Foire Internationale du Livre de Guadalajara – FIL- (2e événement mondial de l’édition, 1er d’Amérique Latine, avec des développements prévus sur la Bande dessinée) et le Festival de la BD d’Angoulême
Une mission constituée d’éditeurs français pourrait se déplacer au Mexique lors de la prochaine édition de la FIL (28/11 au 06/12/2015) afin de mieux mesurer les potentialités du marché latinoaméricain.

Dans l’idée d’accompagner la montée en puissance du volet International du FIBD, il s‘agira ici de préfigurer le développement d’actions-phares réciproques, à savoir :
- la création d’un pavillon thématisé BD à la FIL, piloté par le Festival d’Angoulême
- un accueil structuré et pérenne de délégations mexicaines au FIBD avec la perspective d’un Pavillon Mexique au FIBD 2017



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.