Accueil > Actualités > Consommation > L’ouverture des magasins le dimanche, facteur de relance ? Pas si (...)

Consommation 27 août 2014

L’ouverture des magasins le dimanche, facteur de relance ? Pas si sûr



Enregistrer au format pdf

Afin de relancer l’économie, la règlementation sur l’ouverture des magasins le dimanche pourrait bien évoluer dès cette rentrée. C’était tout du moins un souhait du Président de la République, affirmé avant le remaniement ministériel de ce 26 août.
Aujourd’hui limité à certaines activités (voir la règlementation ici), et sous réserve d’accords salariaux pour les établissements employant du personnel, le travail le dimanche doit répondre à la fois aux attentes des professionnels, tout en respectant la liberté des salariés qui ne souhaitent pas travailler en ce jour traditionnellement chômé dans notre pays. Un équilibre difficile.
Chez nos voisins européens, les situations sont diverses : l’Allemagne, souvent citée en exemple pour ses résultats économiques, n’autorise que très peu d’ouvertures le dimanche. En Italie, l’ouverture dominicale est plutôt réservée aux zones touristiques. En Espagne, tout est question de taille, les petits commerces étant plus libres que les grandes surfaces. Quant au Royaume Uni, le libéralisme règne et les salariés travaillant le dimanche ne reçoivent pas systématiquement de compensation. (Lire l’étude complète de La Tribune).

L’avis des consommateurs

Bonial, leader de la médiatisation de catalogues digitaux sur le web et via des applications mobiles, a réalisé au printemps dernier un sondage auprès de ses utilisateurs sur l’ouverture des magasins le dimanche. Les réponses collectées (plus de 6000) permettent de se faire une idée de l’attente des consommateurs sur ce sujet :
- sur l’ensemble du territoire français, les réponses sont favorables à l’ouverture des magasins le dimanche à 62%
- en Poitou-Charentes, le chiffre tombe à 55%, mais à l’échelle de la capitale régionale, Poitiers, les consommateurs sont 71% à être favorables à une règlementation assouplie sur ce sujet
- chez nos voisins, en Pays de Loire, seuls 46% des réponses sont favorables à cette ouverture dominicale (41% à Nantes). En Aquitaine, 54% des réponses sont favorables ; 59% sur l’agglomération bordelaise.
Etude à consulter ici.

L’avis d’un professionnel niortais

Pascal Gontier, Président de l’Association Espace Mendès France, qui fédère une majorité de commerçants (plus de 120) de cette zone commerciale de premier plan sur le niortais réagit : "personnellement, je ne suis pas plus favorable que ça à l’ouverture des commerces le dimanche en dehors des week-end avant les fêtes de fin d’année et au début des soldes. Pour les grandes enseignes, c’est sans doute plus facile à gérer, notamment dans le domaine du bricolage, mais pour les commerces indépendants de taille moyenne, ce n’est pas la même chose, notamment pour le personnel. Mais je suis conscient que cette analyse s’applique plutôt à nos zones d’activités qui sont en dehors des zones touristiques de forte affluence."

CR.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.