Accueil > Actualités > Formation > Le Cipecma a 50 ans aujourd’hui !

Formation 9 novembre 2015

Le Cipecma a 50 ans aujourd’hui !



Enregistrer au format pdf

Le 9 novembre 1965 des chefs d’entreprise de Charente-Maritime ont décidé de créer un outil de formation à même de les accompagner vers de nouvelles compétences. Le Centre Interprofessionnel du Personnel d’Encadrement de la Charente-Maritime (alors écrit C.I.P.P.E.C.M.A) venait de voir le jour.

Dès sa création, le Centre s’adresse essentiellement aux salariés en activité professionnelle qui souhaitent se perfectionner au fur et à mesure de l’évolution économique, sociale ou technique. Ces salariés sont des chefs d’atelier, chefs d’équipe, contremaîtres et agents de maîtrise.
Pendant les premières années, le Centre est itinérant, formant les salariés aussi bien dans les locaux de la Préfecture de La Rochelle, ceux de la Chambre de Commerce et d’Industrie ou ceux de la Chambre des Métiers.
En 1967, le CIPPECMA propose des formations en langues étrangères. Il créé pour cela un laboratoire de langues ambulant. Il équipe un bus de 9 cabines et d’appareils les plus modernes du moment et sillonne ainsi tout le département.

Devant la demande grandissante de formation de la part des entreprises, le Centre doit se doter d’une structure pouvant recevoir de nouveau salariés et proposer de nouvelles formations. La Mairie de Châtelaillon-Plage met alors à disposition du Centre un terrain de 3,2 ha. Cette installation sur les terres de la commune marquera également le début d’une longue collaboration entre la mairie de Châtelaillon-Plage et le Centre.
Les travaux démarrent en septembre 1970 et le 5 juin 1971, le nouveau bâtiment est inauguré par le Secrétaire d’Etat au Travail, M. Dechartre. Il s’étend sur 2600 m² couvert dont un atelier de 600 m².

Dans les années 70, Le C.I.P.P.E.C.M.A devient le C.I.P.E.C.M.A Centre Interprofessionnnel de Perfectionnement de Charente-Maritime. En plus des formations de perfectionnement et de langues, le Centre propose désormais des formations professionnelles dans le domaine de la métallurgie mais aussi dans la tôlerie, la mécanique, les télécommunications, le soudage, l’électricité,… pour les jeunes de 16 à 25 ans. Il met également en place des stages de reconversion pour les demandeurs d’emploi.
Il créé des formations sur-mesure pour les entreprises qui le souhaitent et, dans ce cas, forment les salariés directement au sein des entreprises.
Des formations personnalisées en soudage sont également proposées offrant ainsi au stagiaire un parcours entièrement individualisé tenant compte de son niveau, de sa disponibilité et de ses objectifs.

Au début des années 80, le Centre connait des difficultés financières. La Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle propose d’effacer la dette en échange du contrôle de la gestion du Centre. En 1982 le CIPECMA ouvre l’EPTG, Ecole Pratique des Techniques de Gestion, qui dispense des formations diplômantes post-bac. Il conquiert également de nouveaux marchés auprès de collectivités et autres services de l’Etat au niveau national.
La fin des années 80 représente une période de développement. Le bâtiment s’agrandit et le Centre acquiert de nouveaux équipements de pointe.
En 1989, un CFAI (Centre de Formation d’Apprentis de l’Industrie) est créé. Le 5 février 1990, Jean-Pierre Raffarin inaugure ce Centre doté d’un atelier intégré alors unique en France.

La fin des années 90 est marquée par un nouvel élan sur le plan financier et organisationnel avec le développement de la communication et l’engagement dans une véritable démarche qualité. En 2002, le Centre reçoit la norme NF « Services Formation Professionnelle Continue » et « Service Formation par Apprentissage », faisant du CIPECMA le premier établissement certifié en France dans cette dernière catégorie.
Le Centre se modernise. Une politique de rénovation des bâtiments et de modernisation des outils pédagogiques va s’étendre sur plus de dix ans.
Sur le plan pédagogique, l’offre du Cipecma se développe, les domaines de la formation initiale s’élargissent, des BTS dans les techniques commerciales, la gestion et le tourisme voient le jour. Le Centre enregistre des taux de réussite aux examens de plus de 80% et des taux d’insertion post-formation proches de 90%.

Stéphane Thébaud prend la direction en 2013. Avec son équipe de Direction et sous la houlette de Frédéric Fragne, président du Cipecma, il souhaite poursuivre le travail réalisé pendant les 50 dernières années. En avril 2015, en présence des élus de la Région, du département, de la CDA et de la CCI, il inaugure un tout nouveau bâtiment équipé de matériel technologique de pointe montrant ainsi son engagement et son ouverture vers le futur.

En quelques chiffres, le CIPECMA, premier Centre Interconsulaire de Perfectionnement de Charente-Maritime, c’est aujourd’hui :
- Plus de 5000m2 de locaux et salles de cours
- Une centaine de salariés
- 6 000 stagiaires salariés d’entreprise par an
- 550 jeunes en apprentissage et contrat de professionnalisation se préparant à l’un des 17 bac pro ou BTS
- 180 stagiaires dans l’un des 19 cycles Titres professionnels

Plus : www.cipecma.com

Photo : Stéphane Thébaud et son équipe de direction, crédit photo Cipecma

Lire également notre article dans le dossier formation du magazine de l’été.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.