Accueil > Actualités > International > Le Gorch Fock à La Rochelle, l’occasion de réaffirmer les liens forts entre (...)

International 17 octobre 2014

Le Gorch Fock à La Rochelle, l’occasion de réaffirmer les liens forts entre l’Allemagne et la France



Enregistrer au format pdf

Le navire école Gorch Fock, un trois mats allemand avec plus de 110 cadets à bord a fait escale à La Rochelle lundi dernier. Il repart ce vendredi vers Malaga. Tout au long de la semaine, sa présence a été l’occasion d’échanges divers : visite par quelques cadets du Foyer Départemental de l’Enfance de la Charente-Maritime sur le site de Puilboreau, match de football avec les Chamois niortais (on taira le score)...

Le Gorch Fock amarré dans le Port Atlantique de La Rochelle

Et en point d’orgue, mercredi soir, une soirée organisée sur le navire, amarré dans le bassin à flot du Grand Port maritime de La Rochelle, afin de réunir des acteurs locaux des échanges entre les deux pays. Une réception brillamment orchestrée par le Kommandant Nils Brandt et ses marins.

Madame l’Ambassadeur d’Allemagne, Susanne Wasum-Rainer, avait fait le déplacement, ainsi que le Consul général d’Allemagne à Bordeaux, Hans-Werner Bussmann. La préfète Béatrice Abollivier ainsi que Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle et professionnel du nautisme, étaient également "sur le pont".

De gauche à droite : Myriam Hoesterey, Elisabeth Lasbugues et Anke Loiret. Crédit photo le Petit économiste

Sans oublier des acteurs au quotidien de ces relations fortes entre nos deux pays : Hans Herth, président de la Fédération des associations franco-allemandes pour l’Europe, Susanne Schmitt, vice-présidente du Comité de Jumelage de Fors (Deux-Sèvres) qui est très active localement, Myriam Hoesterey, consultante en communication basée à Niort, Anke Loiret présidente fondatrice du Club d’affaires franco-allemand Poitou-Charentes, Elisabeth Lasbugues, conseillère municipale de la ville d’Angoulême, en charge notamment du jumelage d’Angoulême avec Hildesheim...
A savoir également que la région Poitou-Charentes est jumelée avec le Land du Mecklenburg-Vorpommern.

De gauche à droite, Susanne Schmitt, Petra Reineke-Lagarde, consul à Bordeaux et le Kommandant Nils Brandt. Crédit photos le Petit économiste.

Pour tout savoir sur les échanges Franco-Allemands : cliquez ici

L’Allemagne, premier partenaire commercial de la France

Le couple franco-allemand est tout un symbole dans le paysage européen. Une histoire forte, des échanges commerciaux fournis - l’Allemagne est notre premier partenaire commercial, elle représente près de 17% du commerce extérieur français.
De nombreux établissements commerciaux allemands sont implantés sur le sol français. A peine 800 Allemands ont fait le choix de résider en Poitou-Charentes. Ils sont assez discrets, moins nombreux que les Britanniques (plus de 12000), et c’est en Charente-Maritime qu’ils sont majoritairement implantés (42% - Sources INSEE).

Madame l’Ambassadeur d’Allemagne, Susanne Wasum-Rainer et le Consul général d’Allemagne à Bordeaux, Hans-Werner Bussmann. Crédits photo le Petit économiste

Pour les représentants des deux pays, présents à cette soirée, il est indéniable que chacun peut encore apprendre beaucoup de l’autre, notamment en matière de pratiques économiques. Les deux locomotives de l’Europe ont tout à gagner dans ce partenariat historique pour tenir leur place sur le marché mondial.

CR.

Un équipage mixte sur le Gorch Fock. Crédits photo le Petit économiste
Les cadets étaient aussi de la fête ! Crédits photo le Petit économiste
Crédits photo le Petit économiste


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.