Accueil > Actualités > Le Picton fête ses 40 ans

Actualités 30 novembre 2016

Le Picton fête ses 40 ans



Enregistrer au format pdf

Depuis 40 ans, Le Picton explore les richesses culturelles du Poitou-Charentes. C’est LA revue de référence pour tous ceux qui, originaires d’ici ou d’ailleurs, partagent le plaisir de découvrir l’histoire régionale.
Une revue qui réunit de nombreux auteurs - professionnels ou amateurs - tous passionnés et désireux de rendre compte de leurs recherches les plus récentes.

Histoire, patrimoine, culture

Créée à Poitiers en 1976, la revue a tout simplement pris le nom d’une ancienne peuplade gauloise – les Pictons - installée ici entre la Loire et la Sèvre… Un choix assez logique pour une revue d’histoire qui ne traitait alors que du Poitou. Au fil des ans, le territoire d’étude s’est élargi, pour embrasser l’ensemble des quatre départements du Poitou-Charentes. Aujourd’hui, les lecteurs comme les auteurs, sont toujours heureux de découvrir et de partager l’histoire de cette région aux paysages et aux patrimoines si différents… et si passionnants !

Archéologie, arts, architecture, archives, littérature, géographie et ethnologie, nature et culture… les approches et les sujets d’étude sont variés et sans cesse renouvelés, de la préhistoire au XXIe siècle.
Au-delà des articles de fond, le Picton présente aussi une actualité culturelle riche et vivante qui s’adresse au grand public comme aux spécialistes, avec une seule exigence pour tous : la qualité.
Avec plus de 15000 pages publiées, et près de 2500 sujets abordés, Le Picton est une véritable bible pour la connaissance du patrimoine régional ; on le trouve dans toutes les bibliothèques, archives et centres de documentation, du collège à l’université.

La revue d’histoire régionale la plus lue !

Le Picton c’est aussi, et avant tout, la revue que l’on achète et que l’on trouve dans tous les points de vente en région. Elle peut se prévaloir d’un lectorat fidèle, qui se renouvelle et se développe ces derniers mois. Pour répondre aux attentes de ces nouveaux lecteurs, le site internet a été revu, rajeuni, et complété par des pages actives sur les réseaux sociaux. Le Picton est diffusé par abonnement dans la France entière, et dans les Relais H et toutes les maisons de presse du Poitou et des Charentes. C’est aujourd’hui la revue d’histoire régionale la mieux diffusée, et la plus vendue.

Une entreprise culturelle 100% Picto-charentaise

Plusieurs entreprises collaborent à la réalisation du Picton.
De la conception à l’impression, une association de compétences régionales autour d’une exigence commune : la qualité du propos et de la mise en forme, le respect de l’environnement et le développement des emplois locaux.

Le Picton est né d’une longue tradition d’imprimeries poitevines : l’imprimerie Basile, fondée rue Cornet, à Poitiers, en 1852, renommée la Sipap en 1970. Toujours à la pointe du progrès technologique, elle a fusionné avec deux autres entreprises : Bedi, fondée en 1982, puis Oudin, l’une des plus anciennes imprimeries françaises, installée à Poitiers depuis le début du XVIe siècle. Dotée des technologies les plus performantes, au niveau européen, la Sipap continue de proposer des éditions de qualité, de la brochure à la revue, de l’affiche au livre. Elle s’appuie aujourd’hui sur l’agence de communication Rinocéros qui met en forme et édite le Picton. Ces entreprises associées réunissent une soixantaine de salariés.
Nouvelle rédactrice en chef, Marie-Pierre Baudry est gérante de la Scop Atemporelle, une entreprise deux-sèvrienne spécialisée dans l’étude et la mise en valeur du patrimoine. Historienne et archéologue, mais aussi médiatrice et auteur de nombreux ouvrages, elle possède une solide connaissance du territoire régional.

L’imprimerie Sipap est particulièrement attentive aux questions relevant de l’écologie. Elle détient la certification PEFC, garantissant l’utilisation de papier provenant de forêts gérées durablement. Elle détient aussi le label Imprim’vert et utilise des encres végétales. Enfin, elle s’investit tout particulièrement dans la formation professionnelle des jeunes.
Au cœur de ce que l’on appelle « les industries culturelles et créatives », ou les industries de la connaissance, ces entreprises participent aussi pleinement au maintien de l’emploi en région. Elles font travailler tout un réseau de fournisseurs locaux, avec le souci de contribuer activement au soutien de la filière d’excellence du livre et de l’édition.

Plus : www.lepicton.fr
Facebook : www.facebook.com/Le-Picton

Pour ce 40e anniversaire, qui sera fêté le 8 décembre à l’imprimerie SIPAP, le numéro 240 du PICTON se veut collector avec outre un rappel de cet anniversaire, un dossier sur le Québec, entre traditions et créations autour de la cuisine notamment. Aussi les traditions de Noël en Charente et de nombreux autres sujets au fil des 72 pages de la revue.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.