Accueil > Actualités > International > Les Etats-Unis, premier pays client de la région Nouvelle Aquitaine

International 10 novembre 2016

Les Etats-Unis, premier pays client de la région Nouvelle Aquitaine



Enregistrer au format pdf

Suite à l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats Unis d’Amérique hier et au regard d’une orientation protectionniste de l’homme d’affaires Républicain, nombre d’entreprises françaises qui exportent outre Atlantique sont aujourd’hui dans le doute.
Une interrogation qui va perdurer et qui concerne bien entendu tous ceux qui commercent avec les Etats Unis ou qui, bien qu’entreprises américaines, fabriquent ou assemblent une partie de leur production à l’étranger comme le constructeur automobile Ford par exemple.
En attendant (Ndlr : Donald Trump n’entrera en fonction que le 20 janvier 2017), rappelons que les Etats-Unis est le premier pays client de la région Nouvelle Aquitaine [1] .

3,4 milliards d’euros en 2015, c’est le bilan des exportations des entreprises de la région Nouvelle Aquitaine aux Etats Unis (+24% entre 2014 et 2015). Ce montant et sa variation sont bien entendu liés au niveau de l’euro face au dollar car en quantité, on constate une certaine stabilité.
Les Etats-Unis représentent 15 % des exportations régionales (7 % des exportations au plan national). Une spécificité bien entendu liée à deux grands secteurs d’activités dans la région :
- la construction aéronautique et spatiale (1,6 milliards d’euros, +31 % par rapport à 2014).
- les boissons, principalement de vin et Cognac (914 millions d’euros, +30 % par rapport à 2014).

Si le marché de l’aéronautique est très concentré, celui des vins et spiritueux est plus concurrentiel et risque peut être d’être plus impacté par ce changement de gouvernance, surtout quand on sait que l’un des fils du nouveau président américain : Eric Trump, dirige la Trump Winery qui ambitionne de produire les meilleurs vins du monde (Ndlr lire ici l’article de la Revue du vin de France).

CR

Photo : Lise Baccara, marque régionale pour qui l’export aux USA était une piste de développement : à lire ici


[1Source : observatoire régional des échanges internationaux publié en avril 2016


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.