Accueil > Automobile > D’Oslo au massif de l’Esterel, la nouvelle Leaf 2018, plus grande que grande (...)

Automobile 18 février 2018

D’Oslo au massif de l’Esterel, la nouvelle Leaf 2018, plus grande que grande !



Enregistrer au format pdf

C’est à Oslo qu’elle a été présentée en avant-première lors des rencontres Nissan Futures 3.0 le 2 octobre 2017 à un parterre de journalistes européens arrivés dans la capitale Norvégienne où le véhicule électrique n’est plus une anecdote, il est un art de vivre.

La Norvège compte en effet plus de Tesla que de BMW ou d’Audi, plus de parkings dédiés aux VE que dans tout le reste de l’Europe et peut s’enorgueillir de vendre 1 véhicule sur 5 en mode Zéro Emission. Ce pays où les VE peuvent emprunter les voies de bus, ne paient pas de péage sur les autoroutes grâce à un système d’immatriculation reconnaissable, a mis en place son plan d’action 0 émission à l’horizon 2025 et 100% énergie renouvelable en 2019 depuis déjà 10 ans, tous partis politiques confondus.

Mais revenons à la nouvelle LEAF présentée en avant-première. Une version intitulée 2.zero éditée à 3000 exemplaires et qui comporte tous les éléments de sécurité prônés par la marque, une batterie 40 kWh et un nouveau look, plus anguleux, plus félin, plus proche de la marque que la version précédente, ronde, pas toujours apprécié des propriétaires.

Sécurité avant tout

C’est le maître mot du constructeur… avec ses nouvelles technologies, Nissan affirme que nous serons plus en sécurité dans la nouvelle Leaf. L’Intelligent Mobility développée par la marque intègre le système d’aide à la conduite ProPilot qui permet une utilisation sur les voies rapides avec maintien dans la file aussi bien en trafic dense que pour des vitesses de croisière élevées. En effet, le ProPILOT contrôle automatiquement la distance avec le véhicule qui le précède à la vitesse demandée par le conducteur et maintient la voiture dans sa voie. Un peu stressant au début, l’adaptation est rapide et réduit la fatigue du conducteur. Pas besoin d’utiliser la pédale d’accélérateur, la technologie fait tout. Pareil lors d’une circulation dense. La voiture s’arrête et redémarre toute seule. Si l’arrêt dure plus de 3 secondes, il suffit d’une simple pression sur l’accélérateur pour redémarrer.

Parlons justement de la nouvelle pédale de la Leaf, la e-Pedal, une technologie qui révolutionne la conduite, qui permet au conducteur d’accélérer, de freiner et de s’arrêter en ajustant la pression sur la pédale. Quand on lâche la pédale, la Leaf s’arrête en 1 seconde. Il faut un peu de temps pour s’y adapter, mais une fois maîtrisée, la conduite devient plus fluide et surtout nettement moins fatigante. Plus besoin en circulation dense de passer de la pédale d’accélérateur à celle du frein en permanence. Bien sûr, la pédale de frein existe toujours, en cas d’urgence.

Présentation à Oslo

Nous avons pu tester ces nouvelles technologies lors d’une présentation presse sur les routes de l’Esterel entre Biot et St Raphaël puis retour sur Nice. Des routes sinueuses de montagne intéressantes pour tester la e-Pedal et de l’autoroute pour tester le ProPilot. Le confort de conduite est indéniable, le ProPilot respecte les lignes blanches, les capteurs lisent les panneaux de vitesse, et si on lâche les mains du volant, la voiture vous le rappelle par un bip alternatif puis continu et ralentit si vous ne remettez pas les mains dessus. Quant au franchissement d’une ligne blanche sans clignotant, c’est possible mais là aussi, la voiture vous le signale en vibrant (lorsque le ProPilot est enclenché).

Combien de kilomètres avec une batterie 40 kWk ?

La Nissan Leaf est la première voiture électrique à être homologuée avec la norme WLTP « Worlwide Harmonised Light Vehicule Test Procedure », une homologation plus fiable que le cycle NEDC réalisé dans des conditions trop lointaines des réelles. Avec cette nouvelle norme, Nissan annonce 270 kms en cycle mixte (Mi urbain, mi voies rapides) et jusqu’à 415 kms en cycle urbain. Notre essai nous a permis de rouler 140 kms en cycle mixte, montagne, plaine et autoroute, restait une soixantaine au compteur. Sachant que la température était plus proche de 0 et n’a jamais dépassé les 9 degrés et que nous étions en mode « je teste donc je n’hésite pas à pousser la voiture », nous n’aurions sans doute pas pu aller au-delà des 200 kms (elle en avait 256 au compteur au départ chargée à 99%), à moins de reprendre l’eco-conduite à laquelle nous sommes habitués, en roulant avec des voitures à batteries plus faibles.

ProPILOT Park

Afin de libérer le conducteur de la tâche du stationnement (créneau ou en bataille) il est possible de demander (en option) la technologie ProPILOT Park qui permet à la voiture de se garer toute seule, sans les pieds, sans les mains, après avoir choisi l’emplacement sur l’écran du système….. Certains apprécieront !

La Gamme

En 2 mois de commercialisation la version 2.zéro s’est vendue à 750 exemplaires en France. À l’annonce des nouvelles versions, le compteur s’est emballé et 12000 véhicules ont été vendus en 3 mois en Europe, soit 1 voiture toutes les 12 minutes. Un véritable engouement alors que personne ne l’avait essayée (sauf au Japon pour les plus chanceux !).
Quatre versions sont aujourd’hui disponibles : Visia, Acenta, n-Connecta (nouvelle gamme) et Tekna, la version la plus haut de gamme avec sellerie cuir et inserts en alcantara, projecteurs LED et système audio Bose Energy Efficient Series à 7 haut-parleurs.
Pour les entreprises, deux niveaux de finitions supplémentaires sont proposés : Visia Business et N-Connecta Business.
Toutes les versions sont équipées du chargeur 6.6 kW de série ainsi que d’un connecteur ChaDeMo pour la charge rapide. La e-Pedal est présente sur toute la gamme. Les tarifs débutent à 33 900 €, hors bonus gouvernemental jusqu’à 38 900 €, toujours hors bonus gouvernemental pour la Tekna. Nissan continue de proposer des avantages avec la carte Horizon Hertz, un tarif préférentiel auto-train, la carte Zero Emission Charge Pass pour des charges rapides gratuites la première année, un tarif préférentiel pour l’installation d’une wallbox, et à venir rapidement, une offre d’assurance spéciale « nouvelle Leaf » qui doit être présentée très prochainement (nous y reviendrons très vite).
Décidemment, cette voiture unique sur son segment avec une telle technologie, comme le précise Bernard Loire, directeur VE écosystème Nissan West Europe, est vraiment #simplyamazing

Anne-Sophie Descamps



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.