Accueil > Actualités > Développement durable > Quand les auditeurs du CHEDD s’intéressent à l’électromobilité

Développement durable 29 septembre 2016

Quand les auditeurs du CHEDD s’intéressent à l’électromobilité



Enregistrer au format pdf

Chaque année, les auditeurs du CHEDD (Collège des Hautes Etudes en Développement Durable) doivent organiser un événement pour clore leur année de formation. Cette année, ils ont choisi de participer au Tour véhicules électriques.

3 véhicules étaient engagés pour ce Tour nouvelle formule à l’échelle de la Nouvelle Aquitaine : SMITED79, EDF Civaux et Hôtel ALTEORA. Les 11 auditeurs se sont relayés tout au long des 3 jours pour tenir la distance.

En marge de cette participation, les auditeurs avaient mobilisé leurs connaissances pour dresser un état des lieux des ressources sur l’électromobilité en Nouvelle Aquitaine, voici leur diagnostic :
- 10 laboratoires sont impliqués dans la région (fabrication de batteries Lithium, sodium, logiciels de gestion, smart grid, et une licence pro appliquée aux véhicules électriques à Poitiers)
- 2 événements à retenir : le Tour Nouvelle Aquitaine en véhicules électriques et le salon du véhicule électrique dont la 3e édition aura lieu en 2017
- 15 entreprises impliquées : constructeur de véhicules électriques (Robosoft...), de batteries (Saft...), de bornes de rechargement (Evtronic, Energyze...), de logiciels
- 700 prises de rechargement opérationnelles même si elles ne sont pas toutes adaptées aux 3 standards sur le marché
- des projets : location de véhicules électriques en autopartage par les collectivités (Poitiers, Angoulême, La Rochelle, Bordeaux), une 1ère mondiale à Civaux centrale EDF avec les 6 navettes autonomes Navya, le projet européen Mobility2 à La Rochelle
Plus : http://aquitaineelectric.blogspot.fr

Photo : l’équipe, avec Philippe Lepage, l’initiateur de ce CHEDD en Poitou-Charentes, au départ du Tour à Poitiers le 21 septembre.

Plus : www.chedd-charentes-limousin-poitou.fr



  • Christophe
    30 septembre 2016, 10:34

    Dommage de ne pas parler du système d’autopartage de VE mis en place par la région Poitou-Charentes et supprimé par la région Nouvelle-Aquitaine.
    J’utilisai ce service à titre personnel et dans le cadre de mon activité professionnelle et mes utilisations m’ont permis de ne pas envoyer, au minimum :
    - 888 kg de CO2eq,
    - 46 g de NOx,
    - 3,2 kg de CO,
    - 267 g d’hydrocarbures imbrûlés,
    - 45,8×10puissance14 particules (et pour autant mon véhicule est essence),
    par rapport au véhicule que j’aurai utilisé à la place.

  • lpe
    30 septembre 2016, 11:01

    Merci pour cette remarque pertinente, toutefois, nous évoquons Region Lib dans notre magazine à paraître la semaine prochaine !

    Bonne journée, la rédaction.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.