Accueil > Tourisme > Charentes : une saison touristique sauvée

Tourisme 6 septembre 2020

Charentes : une saison touristique sauvée



Enregistrer au format pdf

En dépit de la crise sanitaire et contre toute attente, la saison touristique estivale a été plutôt stable dans les Charentes par rapport à 2019 et au-delà des espérances des professionnels pour la clientèle française avec +10% de nuitées en été par rapport à 2019 mais avec encore des incertitudes pour les mois à venir.

Charentes Tourisme a publié une analyse de suivi de la fréquentation touristique dans les Charentes appuyée par les données issues du dispositif Flux Vision déployé par Orange. Ces données sont exprimées sur une base 100 représentant des volumes de nuitées dans les Charentes (marchandes/non marchandes) de clientèles française et internationale jusqu’au 21 août. Ces contenus sont complétés par une étude de conjoncture réalisée auprès de 446 professionnels du tourisme des Charentes répondants (sur 1 800 interrogés).

L’impact du COVID sur la filière touristique des Charentes a été extrêmement fort depuis le début de l’année mais s’est atténué au fil de la saison estivale observée à partir de juillet sans contre balancer les pertes des mois précédents.

Nuitées touristiques totales entre le 01/01 et le 21/08 : - 25% par rapport à 2019 sur la même période, les mois perdus (avril à juin) ne seront jamais rattrapés

Un mois de juin décevant, - 5% en juillet 2020 : encore en deçà des fréquentations totales (France et internationale) par rapport à juillet 2019 mais + 5% en août (1er au 21) par rapport à 2019.

81% des professionnels interrogés se montrent satisfaits de leur activité en août 2020 (déclencheur marqué le week-end du 14 juillet).

Sur la période estivale 2020, les nuitées touristiques globales (France/étrangers) sont stables par rapport à 2019.

Fait marquant : Pour la clientèle française, la destination progresse de 10% par rapport à 2019 (+10% en Charente-Maritime et - 5% en Charente mais cela tient à la tenue de la semaine fédérale Internationale de cyclotourisme en août 2019 sur le territoire de Cognac, en réalité, la Charente progresse de + 5% en 2020 sans prise en compte de cet événement non répété annuellement).

A noter : les professionnels ont relevé l’impact médiatique de l’annonce de l’opération « Bons Infiniment Charentes » à 100 euros comme levier positif sur leur activité.

Provenance des visiteurs : clientèle française : proximité, île de France, Pays de la Loire
- en juillet 2020 augmentation des nuitées touristiques françaises de + 5% à l’échelle des Charentes par rapport à juillet 2019.
- en août + 10%.

Plus de 85 % des professionnels déclarent une fréquentation de la clientèle française équivalente ou en hausse en août par rapport à 2019.

Clientèle étrangère : soutien de certains marchés européens : Belgique, Pays-Bas, Allemagne
Niveau très faible de fréquentation étrangère cette saison estivale 2020 par rapport à 2019 : - 30% (juillet -30% et août – 25%)

A noter : même si on observe de fortes disparités entre nationalités, la clientèle belge est plus importante en 2020 qu’en 2019 (+15 % en Charente-Maritime et + 15% en Charente), -10 à -15% de clientèles néerlandaise et allemande, retour progressif des britanniques depuis la levée de la quatorzaine le 6 juillet et la réouverture de lignes aériennes mais niveau encore faible (-40 % en juillet) – rechute de la clientèle britannique depuis le retour à la quatorzaine annoncée le 14 août (-45%).

Des disparités selon les territoires

Les professionnels des territoires intérieurs sont ceux qui affichent des résultats en termes de fréquentation française les plus positifs : 62% déclarent une fréquentation en hausse contre 45% pour ceux du littoral ou de l’insulaire.

84% des hébergeurs affichent un taux d’occupation complet ou au ¾ plein en août (81% pour le littoral et 64% pour la zone intérieure).

Les activités de plein air privilégiées par les clientèles en été :

Bonne fréquentation des activités sportives et de loisirs et des activités de plein air (vélo, canoé, batellerie, randonnée, découverte de la nature…) expliquée par moins de contraintes liées au respect des gestes barrière pour des activités dans des espaces extérieurs, mais également par une météo favorable.

Perspectives

Une incertitude sur les réservations à venir concernant l’après saison.

29% déclarent des réservations à venir stables ou en hausse pour le mois de septembre et 23% pour les vacances de la Toussaint.

75% des professionnels du tourisme indiquent que la pratique des réservations d’ultra dernière minute est en hausse.

Les principales préoccupations des acteurs de la filière touristique portent sur l’instabilité liée à la crise sanitaire, qui engendre au jour le jour de nouvelles mesures auxquelles il faut s’adapter très vite.

Les professionnels sont particulièrement inquiets pour la reprise des activités de groupe (très impactée, coup de frein sur les clientèles scolaires non reportables et séniors) et du tourisme d’affaires, dont les tendances sont déjà très mauvaises depuis le début de la crise, notamment à cause de l’interdiction des évènements de plus de 5 000 personnes, prolongée au 30 octobre.

Crédit photo Eric Chauvet



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.