Accueil > Actualités > Les fonds d’investissements locaux en appui du développement des (...)

Actualités 4 octobre 2019

Les fonds d’investissements locaux en appui du développement des entreprises



Enregistrer au format pdf

Ce jeudi soir, à Parthenay, une centaine de chefs d’entreprises ont répondu à l’invitation du MEDEF Deux-Sèvres et de l’Ordre des experts comptables Poitou-Charentes Vendée qui recevaient les représentants de plusieurs fonds d’investissement basés en Nouvelle-Aquitaine.

Les fonds d’investissement ont souvent une mauvaise réputation, ayant été à l’origine de la fermeture de certains sites de production dont la rentabilité n’était pas au rendez-vous. Certains chefs d’entreprise craignent donc de faire entrer dans le capital de leur entreprise des inconnus peut être trop envahissants.
Pourtant, ces fonds constituent une réponse aux besoins en fonds propres des entreprises en développement.

En Nouvelle-Aquitaine, le Conseil régional soutient les fonds qui ont été présentés et a même impulsé la création de NACI en juillet dernier, en associant de grandes entités à la démarche comme ARKEA, la Banque Populaire Centre Atlantique, TOTAL, ou encore les Mutuelles de Poitiers. NACI est doté de 62 millions d’euros et intervient dans des PME en croissance à hauteur de 3 à 10 millions d’euros. L’objectif ? Contribuer à amener les PME dont le chiffre d’affaires est compris entre 5 et 500 millions d’euros à devenir des ETI.

AQUITI Gestion, société de gestion agréée par l’AMF dont le siège est à Bordeaux constitue aujourd’hui la porte d’entrée de ces solutions d’amorçage ou de développement. Ses 18 conseillers basés à Bordeaux, Poitiers et Limoges vont à la rencontre des entreprises afin de leur proposer la meilleure solution. Actuellement, AQUITI dispose de 170 millions d’euros sous gestion avec plus de 200 participations en Nouvelle-Aquitaine.

Nouvelle-Aquitaine Amorçage fait aussi partie de ce bouquet de solutions financières pour les entreprises. Cette association créée en 2002 octroie des prêts d’honneur à des porteurs de projet à hauteur maximum de 30K€ par personne et 100K€ par projet. C’est un véritable effet de levier pour notamment convaincre des banques de soutenir le projet. Plus de 500 personnes ont ainsi été accompagnées, ce qui représente 240 entreprises et 13 millions d’euros prêtés.

PCE et PCI, bien connus localement car créés en Poitou-Charentes ont rejoint en 2017 ce groupement AQUITI Gestion. Si PCI, dédié aux startup innovantes dans les écoindustries est aujourd’hui en sommeil, PCE, dédié aux PME en croissance est toujours actif. Il dispose de 12 millions d’euros de capitaux et a accompagné 200 entreprises depuis son lancement en 1994.
ACI est son équivalent en ex-Aquitaine.

Enfin, NACO est un fonds de co-investissement (avec un autre fonds ou des business angels). Il est sous contrôle de la Région Nouvelle-Aquitaine et intervient dans une fourchette de 100K€ à 1,5 million d’euros.

"Le but de ces fonds est aussi d’éviter au chef d’entreprise de prendre trop de risques personnels" expliquait Jean-Pierre Renaudin, président de NACO. "Quand j’ai repris l’entreprise que j’avais choisie, j’ai hypothéqué ma maison, ce qui est aujourd’hui évitable !"

Ces fonds ne sont pas suffisamment connus et le témoignage hier soir d’entrepreneurs de la Vienne ou des Deux-Sèvres en ayant bénéficié avait pour but de montrer que l’on peut être dans un secteur d’activités traditionnel comme le bois, l’industrie... Et en bénéficier. Chacun a aussi insisté sur le relationnel avec ces investisseurs. Plus accompagnateurs qu’inquisiteurs et certainement moins concentrés sur le rendement de leur placement que les représentants de fonds plus impersonnels basés à Paris ou à l’étranger.

Des dispositifs à ne pas négliger dans les situations de développement ou de reprise d’entreprise.

A noter que l’accueil des invités à la soirée était assuré par des jeunes d’Union pour l’enfance qui dispose d’un établissement à proximité de Parthenay.

CR

Plus : www.aquiti.fr



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.