Accueil > Actualités > Développement durable > Les premiers résultats positifs pour l’unité de méthanisation de (...)

Développement durable 12 décembre 2019

Les premiers résultats positifs pour l’unité de méthanisation de Celles-sur-Belle



Enregistrer au format pdf

Développée par Technique Biogaz, filiale du groupe Technique Solaire, la SAS CELLES SUR BELLE BIOGAZ, première unité de méthanisation en injection sur le réseau GRDF dans les Deux-Sèvres (79), continue sa montée en charge avec succès

Depuis le 25 septembre 2019, l’unité de méthanisation de la SAS CELLES SUR BELLE BIOGAZ située à Celles-sur-Belle, produit du biométhane, un gaz vert 100% renouvelable, à partir du traitement d’effluents d’élevage (fumier bovin, fumier caprin, lisier porcin, fumier équin, lactosérum, déchets de céréales) de 14 exploitations agricoles et coopératives partenaires et actionnaires de la SAS.
Cette unité traitera 21 000 tonnes de matière par an afin de produire la consommation énergétique moyenne de 1 000 foyers, et d’éviter ainsi 3 100 tonnes équivalent CO2.
En effet, les ressources locales (effluents d’élevage et végétaux) sont valorisées et produisent de l’énergie (biométhane) ainsi qu’un digestat à haute valeur agronomique.
« Ce projet nous apporte de nombreux avantages, puisqu’il nous permet de mieux valoriser nos effluents et de devenir acteurs de la transition énergétique tout en réalisant des économies et en diversifiant nos revenus » déclarent les exploitations agricoles partenaires.

Le projet a été initié en 2015, avec comme objectifs de :
• participer à la production d’énergie renouvelable et à la réduction des consommations d’énergie fossile à l’échelle locale,
• mieux valoriser les effluents, déchets de céréales et lactosérum produit localement,
• pérenniser et diversifier les revenus des exploitants agricoles (actionnariat, gestion des effluents, économies d’engrais),
• produire un digestat enrichi en éléments fertilisants, valorisé par un retour au sol permettant la substitution d’une partie des engrais minéraux utilisés.

Ce projet financé par le Crédit Agricole Touraine Poitou est soutenu par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), la Région Nouvelle-Aquitaine via le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et l’Agence de l’eau Adour Garonne.
Le maire de la commune de Celles-sur-Belle, Jean-Marie Roy, soutien précieux dans le cadre du développement de ce projet, témoigne : " Je suis ravi de voir la mise en service de ce projet qui est le premier site en injection dans le réseau de gaz naturel exploité par GRDF du département des Deux-Sèvres. Je suis convaincu qu’il sera très impactant du point de vue du développement économique et agricole local, et qu’il permettra d’apporter des solutions pérennes de traitement aux industries agro-alimentaires .

Une centrale photovoltaïque en autoconsommation, situéesur l’un des bâtiments de l’unité de méthanisation est en service depuis le 2 décembre 2019. Elle permettra de couvrir une partie de la consommation électrique de l’unité.
Il s’agit de la seconde centrale solaire photovoltaïque en autoconsommation réalisée par Technique Solaire et de la toute première appartenant au groupe.

Liste des partenaires :
• Coopérative Agricole Sèvre et Belle
• Coopérative Laitière de la Sèvre
• EARL de La Favrie
• EARL La Clé des champs
• EARL La Moutonnerie
• EARL La Roche
• EARL La Tête noire
• Ecurie de La Berlière
• GAEC La Fontaine
• GAEC La Forêt
• GAEC La Métairie au chêne
• GAEC Le Magnolia
• GAEC Les Trois Villages
• SI Guyon Daniel

A propos de TECHNIQUE BIOGAZ :
Créé en 2008, le groupe Technique Solaire, dont Technique Biogaz est une filiale, se positionne comme l’un des seuls producteurs français indépendant à la fois d’électricité et de gaz renouvelable. Avec près de 65 collaborateurs, le groupe est spécialisé dans le développement, le financement, la construction et l’exploitation d’unités de production d’énergie renouvelable (solaire et méthanisation) en France et également à l’international.
Plus d’information sur www.techniquesolaire.com



  • Daniel Chateigner
    14 décembre 2019, 00:23

    A-t-on mesuré les C/N des champs achalandés et épandus, et à quelle cadence seront-ils mesurés dans le futur ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.