Accueil > Actualités > Culture & loisirs > Les relations entre l’art et l’informatique exposées à Poitiers

Culture & loisirs 1er septembre 2021

Les relations entre l’art et l’informatique exposées à Poitiers



Enregistrer au format pdf

Jusqu’au 31 octobre 2021, le Miroir de Poitiers présente à la Chapelle Saint-Louis l’exposition gratuite « L’Atelier des mémoires vives et imaginaires : Art, informatique et cybernétique » qui raconte une histoire des relations entre l’art et l’informatique. Le Miroir propose des visites commentées tous les jeudis à 18 h et tous les vendredis à 12 h 15.

En 1968, une exposition fondatrice était présentée à l’Institut of Contemporary Arts de Londres par Jasia Reichardt. Intitulée Cybernetics serendipity, cette exposition mettait « en rapport l’art et la cybernétique en valorisant les nouvelles perspectives de cette intrication dans les champs de la création. » (Sylvie Cattelin).
Alors même que l’informatique, la cybernétique et les nouveaux médias ont connu en près de soixante années des développements entropiques qui ont littéralement changé nos modes de perception, et plus encore nos modes de vie à travers toute la planète, des artistes, des architectes, des graphistes, des musiciens, des danseurs, des théoriciens… n’ont cessé d’utiliser ces nouveaux outils, pour mieux les interroger, les détourner, les mettre en question et en donner une perception autre, entre science et imaginaire.

Partant de cet événement originel, l’exposition L’atelier des mémoires vives et imaginaires - art, informatique et cybernétique, se propose d’explorer un ensemble de démarches très diverses, depuis la fin des années 1960 jusqu’à aujourd’hui. Réinvention ou détournement de l’objet, travail sur le langage, le code, les algorithmes, etc. Ces approches produisent des formes et des objets singuliers, ainsi que des images surprenantes, parfois stupéfiantes, qui nous offrent à la fois un plaisir de contemplation, mais aussi un recul critique et citoyen sur ce Big Brother qui recouvre nos existences.

L’exposition est aussi l’occasion de produire une œuvre originale de Pierre Besson.

Cette création viendra dialoguer avec l’architecture de la chapelle, telle une sculpture monumentale issue d’un effet d’agrandissement depuis un minuscule composant informatique dans lequel le public pénétrera. La scénographie de l’exposition s’inspire des cartes mères et des circuits imprimés, occupant ainsi la totalité de la surface au sol de la chapelle Saint-Louis. C’est donc une fois de plus une stimulante confrontation qui est proposée entre des esthétiques diamétralement opposées, le baroque de la chapelle Saint-Louis et le high-tech de l’informatique.

Une scénographie d’exposition ambitieuse produite en partie par des structures d’insertion locales.
Le Miroir de Poitiers a fait appel à Cap Vert, association située à Buxerolles qui œuvre pour l’insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi. L’encadrement des œuvres présentées dans l’exposition a été effectué par L’Etablissement et Service d’Aide par le Travail - l’ESSOR - basé à Mignaloux-Beauvoir. Des travaux de peinture ont été réalisés par les chantiers éducatifs de L’ADSEA (Association départementale pour la sauvegarde de l’enfant et de l’adulte).
Le Miroir a tissé des liens avec des associations de vacances solidaires et l’ensemble des maisons de quartier de Poitiers. Il propose aux jeunes des centres de loisirs, aux familles, et il prend en charge financièrement des visites accompagnées de l’exposition et des ateliers de culture scientifique en collaboration avec Les petits débrouillards.

Œuvres de :
Félix AGID, ASYMPTOTE (Lise-Anne COUTURE & Hani RASHID) ,
ART & LANGUAGE (Collectif), Pierre BESSON, Hervé BEZET,
Samuel BIANCHINI (avec Sylvie Tissot), Guillaume BOISSINOT,
Émilie BROUT & Maxime MARION, Bernard CALET, Arthur CHIRON,
Alain DECLERCQ, Ana EBSEN, ESAD TALM ANGERS / D2G,
EZCT ARCHITECTURE & DESIGN RESEARCH, Ensemble ARS NOVA,
Didier FIÚZA FAUSTINO, Pierre Jean GILOUX, Günter GÜNSCHEL,
Ludovic HOUPLAIN (H5), Philippe HURTEAU, Paul KESSEL,
Anne-Sarah LE MEUR, MLAV-LAND (Maud LÉVY & Antoine VERCOUTÈRE),
Manfred MOHR, Julien PRÉVIEUX, Sabrina RATTÉ, Antoine SCHMITT,
Laurent SIGNAC et Thierry PASQUIER, Jeffrey SHAW, Wilfried THIERRY,
Marianne VIEULÈS, Philippe UNTERSTELLER, Liam YOUNG

Horaires

Septembre
14h-18h du mardi au samedi.
Le week-end des Journées Européennes du Patrimoine, samedi 18 et dimanche 19 septembre, l’exposition sera visible de 14 h à 18 h.

Octobre
14h-18h du mercredi au samedi.
La première semaine des vacances de la Toussaint, du lundi 25 au dimanche 31 octobre, de 14 h à 18 h.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.