Accueil > Actualités > International > Un pont entre le Québec et la Nouvelle-Aquitaine

International 27 novembre 2019

Un pont entre le Québec et la Nouvelle-Aquitaine



Enregistrer au format pdf

Une délégation d’élus régionaux de Nouvelle-Aquitaine ont accompagné le président Alain Rousset à Montréal et Québec début novembre. De nouvelles collaborations se dessinent entre les deux territoires dans différents domaines : culture, économie, formation universitaire. Nicolas Gamache, conseiller régional en Gâtine était du voyage, il a bien voulu en dire quelques mots.

Cette partie du continent américain, Nicolas Gamache la connaît particulièrement bien pour y avoir étudié quelques années, l’avoir parcourue à la recherche "des Gamache du Québec" et accessoirement y avoir rencontré son épouse (originaire de Bressuire) et s’y être marié. Son domaine de prédilection étant le paysage, la géographie, il s’est particulièrement intéressé aux échanges sur ces sujets : "cette mission d’une semaine était très dense, nous avons essayé d’initier des choses sur les questions de paysage, mais en voyant au-delà des questions d’environnement et d’esthétique habituellement prises en compte en France. Là, nous avons aussi abordé la recomposition socio-démographique, le lien avec l’agriculture. Nos problématiques sont différentes mais les enjeux liés à la ressource, la biodiversité se rejoignent  !"

Côté culture, la mission a débuté son voyage par Montréal avec Cinémania, le festival de films francophones, dont la région Nouvelle-Aquitaine était cette année l’invitée d’honneur. Trois films tournés dans la région et/ou accompagnés financièrement par le Conseil régional ont été mis en avant : « Les éblouis » de Sarah Succo, « La Source » de Rodolphe Lauga et « Atlantique » de Mati Diop.

Côté économie, la mission a visité l’Ecole Nationale Aérotechnique à Montréal, qui avait signé un partenariat avec Aérocampus Aquitaine lors du dernier salon du Bourget (échanges de mobilité pour les étudiants, collaboration pédagogique entre les formateurs, programme de formation continue conjoints).
Plusieurs rencontres avec des acteurs économiques ont été organisées comme Hydro-Québec, ayant des intérêts en Nouvelle-Aquitaine et au Québec.

Le gouvernement du Québec a confirmé une prise de participation de près de 30 millions de dollars canadiens (20 millions d’euros), par le biais d’Investissement Québec, dans le capital-actions de l’entreprise française FLYING WHALES (15 millions d’euros) et de sa filiale québécoise, Les dirigeables FLYING WHALES Québec (5 millions d’euros). Ce partenariat permettra au Québec de réaliser une partie du développement d’un nouveau dirigeable à charges lourdes et de s’assurer, à terme, de l’exclusivité de la production pour l’Amérique avec la propriété intellectuelle attachée aux actions de R&D menées sur place. Une centaine d’emplois devraient ainsi être créés au cours des quatre prochaines années.
Pour Nicolas Gamache, "ce projet est tout à fait pertinent au regard des espaces forestiers existants au Canada. Il s’agit aussi d’innover face aux offres chinoise et américaine."

Une visite à l’Université Laval à Québec a également été organisée afin de faire le bilan des partenariats avec les équipes et échanger avec des étudiants néo-aquitains en cursus dans cette université.
A lire, cet article posté sur le site de l’Université Laval.

Retour aux sources pour Nicolas Gamache.

A l’issue de cette mission, il a été question de pérenniser ces temps d’échange à travers un forum annuel de coopération décentralisée qui pourrait se tenir pour la première fois en Nouvelle-Aquitaine (à La Rochelle ?) en septembre 2020. S’en suivrait une édition au Québec l’année suivante pour instaurer une alternance.

Par ailleurs, Nicolas Gamache et Christelle Chassagne, élue régionale des Deux-Sèvres, également du voyage, ont été chargés d’animer au sein du Conseil régional une commission dédiée à cette coopération décentralisée avec le Québec.

CR

Photo principale en haut : (De gauche à droite) : Pierre Fitzgibbon, ministre de l’économie et de l’innovation du Québec, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et Sébastien Bougon, pdg de FLYING WHALES. Crédit NA.
Autres photos : merci à Nicolas Gamache.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.