Accueil > Actualités > Territoires > Alain Rousset à la rencontre des acteurs du nord de la Nouvelle-Aquitaine

Territoires 4 mai 2018

Alain Rousset à la rencontre des acteurs du nord de la Nouvelle-Aquitaine



Enregistrer au format pdf

Le président de Région, Alain Rousset, a passé trois jours la semaine dernière en nord Deux-Sèvres et Vienne, des territoires très éloignés de la capitale bordelaise et qui pourtant, à la faveur de la dynamique de leurs voisins des Pays de la Loire, représentent un potentiel certain.

"Rien de tel qu’une immersion de plusieurs jours pour s’imprégner des caractéristiques d’un territoire" notait le président de Région au terme de sa seconde journée de déplacement. Une visite menée bon train, entre inaugurations, signatures, dégustations, découvertes et dîners avec des chefs d’entreprise.
Point d’orgue du programme, la rencontre à Bressuire (Bocapole) avec près de 400 acteurs économiques locaux lors d’une soirée d’échanges qui a permis aussi au président de Région de préciser sa stratégie et ses opinions sur quelques dossiers, notamment la formation, les routes ou encore l’innovation.

Réunis sous la bannière "CAP Nord 79", les présidents des 4 clubs d’entrepreneurs du Nord Deux-Sèvres avaient organisé une table-ronde au cours de laquelle des chefs d’entreprise ont pu restituer sous forme de questions au président de Région le travail réalisé un peu plus tôt en ateliers.
Ainsi, Alain Liault, le dirigeant des meubles Celio, a évoqué la méconnaissance des outils d’aide et d’accompagnement proposés par la Région.

Evelyne Tremblais, dirigeante de Toiles et Voiles a abordé le sujet de l’apprentissage, la formation, sujet ô combien d’actualité car la réforme qui se profile est loin de convenir à Alain Rousset puisque la Région devrait perdre la main sur la manne de la taxe d’apprentissage au profit des branches. "Cette réforme est une ineptie" scandait le président de Région.
Patrick Devaud, commerçant à Parthenay a relayé la réflexion des participants à son atelier sur l’avenir des centre-ville, l’attractivité du nord Deux-Sèvres. Ce à quoi Alain Rousset a répondu qu’il fallait aussi que les élus se responsabilisent et arrêtent de signer des autorisations pour le développement de zones commerciales en périphérie.
Enfin, Jean-Michel Texier, dirigeant de Comutex et du groupe Convergence, a évoqué le sujet du digital, de la montée en débit sur le territoire. Alain Rousset a souligné la volonté régionale dans ce domaine, rappelant que le haut débit c’est aussi la possibilité pour "les usines à la campagne" qui lui sont chères, de se développer et de prendre le train de l’usine du futur.

Les débats se sont poursuivis autour d’un buffet de produits régionaux.

CR.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.