Accueil > Actualités > International > Export : le Cognac se maintient à un bon niveau malgré une tendance à la (...)

International 22 août 2014

Export : le Cognac se maintient à un bon niveau malgré une tendance à la baisse



Enregistrer au format pdf

Après trois campagnes record, les expéditions de Cognac enregistrent un recul de 6,7 % en volume et 10,2 % en valeur sur les 12 derniers mois [1]

Les expéditions atteignent pour cette nouvelle campagne 155,5 millions de bouteilles soit 435 358 hectolitres d’alcool pur, avec un chiffre d’affaires toujours élevé de 2.2 milliards d’euros (3ème année historique).
Ainsi, dans un contexte international complexe, le Cognac conserve une contribution majeure pour les exportations françaises du secteur « Vins et Spiritueux ».

Une belle dynamique en Amérique du Nord

L’ALENA [2] poursuit sa croissance avec + 6 % en volume et + 3 %, en valeur largement portée par les bons résultats des Etats-Unis.
En effet, première destination du Cognac, les Etats-Unis confirment leur leadership en volume avec 54,1 millions de bouteilles expédiées.
Le recul de la zone Extrême-Orient [3] se confirme avec - 20,9 % en volume et - 19,1 % en valeur. Le niveau d’expéditions demeure quoi qu’il en soit important avec 49,2 millions de bouteilles et un chiffre d’affaires proche du milliard d’euros.
Ce repli est lié au marché chinois et touche l’ensemble des produits à forte valeur ajoutée.
L’Europe poursuit son inflexion avec - 4,7 % en volume et - 11,7 % en valeur, soit un niveau d’expéditions de 41 millions de bouteilles sur la campagne. Si les marchés d’Europe de l’Ouest sont directement impactés par le déficit de croissance économique enregistré depuis maintenant plusieurs années sur l’ensemble de la zone, en revanche, l’Europe de l’Est [4] enregistre toujours de bons résultats avec + 4,4 % en volume.

Un bon développement sur le reste du monde

Il faut noter une croissance de + 9,3 % des expéditions dans le reste du monde (représentant désormais près de 6 % en volume), sur des zones connaissant aujourd’hui un important développement économique.
C’est notamment le cas en Afrique subsaharienne avec + 16,9 % en volume et + 20,1 % en valeur (Afrique du Sud, Nigéria...).

Les résultats de cette campagne 2013/2014 démontrent une répartition équilibrée des principales zones marchés : l’ALENA (36,4 %), l’Extrême-Orient (31,6 %) et l’Europe (26,4 %).

Une qualité VS en croissance

La qualité VS (Very Special) progresse de + 3,1 % en volume et + 1,8 % en valeur, bénéficiant pleinement de la dynamique des USA.
La qualité VSOP (Very Superior Old Pale) et les qualités vieilles affichent en revanche un recul en volume, respectivement de - 13,3 % et - 16,9 %.
Le positionnement historique du Cognac à l’international s’appuyant sur des marques puissantes reconnues à travers le monde, lui confère un ancrage solide et pérenne sur ses marchés.
Les professionnels du Cognac restent ainsi confiants dans le développement de la catégorie et poursuivent leurs stratégies d’investissement et de développement tant sur leur territoire (zone de production) que sur les marchés internationaux.

Toutes les informations : www.cognac.fr


[11er août 2013 au 31 juillet 2014

[2Accord de libre-échange Nord-américain (ALENA), signé entre le Canada, les États-Unis et le Mexique en janvier 1994.

[3Asie du Sud-Est (Corée du Sud, Hong Kong, Malaisie, Singapour, Taïwan, Thaïlande), Chine, Japon.

[4Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Biélorussie, Croatie, Estonie, Géorgie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Ukraine


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.