Accueil > Automobile > France Tour Electrique 2016 dans des conditions optimales !

Automobile 5 juin 2016

France Tour Electrique 2016 dans des conditions optimales !



Enregistrer au format pdf

Optimales ? pas tout à fait côté temps, surtout au départ avec 10° à Paris et des trombes d’eau…. en ce lundi 23 mai matin. Optimales par contre côté buzz électrique, les stations essence étant déjà depuis quelques jours en manque cruel de carburant. C’est dès lundi que la presse s’est emparée de l’actualité avec les journalistes présents à Paris, photographiant les voitures sous tous les angles.
Et ça a continué tout le long du parcours. La Rochette, Beaune, Lyon, Valence, Avignon, Aix en Provence, Cavalaire, Cagnes sur Mer, ville d’arrivée, toujours un étonnement et un enthousiasme de la part de tous pour cette caravane (étirée bien sûr) peu ordinaire de 22 véhicules roulant en silence. Car quelque soit le lieu de passage, syndicat d’énergie, Erdf, ville, il était partout question de la pénurie en cours, d’une durée inconnue. D’ailleurs, nous en avons vu des files d’attente aux stations, parfois même jusqu’à 150 mètres… incroyable.

Anne-Sophie et Mark – binôme Avem / Nissan / Leaf France Café

Comment recharger sur un long parcours ?

Pour nous, c’était rendez-vous aux nombreuses bornes de recharge maillant le territoire, Auchan, Ikéa dont les bornes de recharge rapide ont été implantées par Nissan, Leclerc avec des 22 kWh nous permettant de charger mais plus lentement, le temps d’une longue pause, Sodetrel sur les autoroutes et surtout le corridor électrique implanté par la CNR (Compagnie nationale du Rhône) tout le long du couloir rhôdanien de Lyon à Marseille, et démarrant même à Genève.

Et c’est bien ça le France Electrique Tour : démontrer qu’avec des bornes de recharge rapides bien implantées sur le territoire, il est possible de faire 300 kms par jour en bande organisée, et même bien plus quand on est tout seul. Les Tesla ont eu la belle vie bien sûr, nous rejoignant régulièrement sans même avoir à faire le plein. Quant aux Leaf 24 et 30 kWh, aux Zoé, à la Kia Soul ev, la BMWi3 et les e-NV200, elles se sont succédées régulièrement pour une courte charge sur presque toutes les bornes, afin de fluidifier les passages. Mark Nitters, mon binôme durant ce tour et conseiller technique à l’AVEM (association d’information sur le véhicule électrique) avait également préparé une borne de recharge mobile de 22 kWh délivrant 3 fois 7 kWh, permettant ainsi à 3 Leaf de se charger en même temps. Car sur un plan purement technique, seules les Zoé peuvent charger en 22 kWh. Pour les Nissan, c’est 3, 7 ou 44 (Chademo).

Les bornes du corridor CNR

Les pauses dans les nombreux départements visités ont permis aux présidents des différents syndicats d’électricité de nous annoncer l’implantation déjà réalisée, en cours ou à venir de 50 bornes par ci, jusqu’à 165 dans le Var réparties sur 50 communes, et même 500 bornes dans le grand Lyon en 2 étapes qui viendront supplémenter les 500 déjà en fonctionnement, avec comme à Lyon toujours ou à Cagnes sur Mer, des voitures électriques en auto-partage. De nombreuses initiatives en faveur de l’électromobilité qui manquent cruellement dans notre ancienne région Poitou-Charentes, malgré les nombreux discours de Ségolène Royal, à l’époque où elle était présidente et qui annonçait lors des passages du Tour Poitou-Charentes Véhicules Electriques l’implantation de 1000 bornes dans un délai de 2 ans. C’était il y a plus de 2 ans, et nous ne voyons pas grand-chose venir à l’horizon….

Mota, une entreprise exemplaire

Mota à Aubagne (Bouches-du-Rhône) est une entreprise qui fabrique des systèmes de refroidissement industriels. Forte de 170 salariés, elle a investi dans une flotte de 14 voitures éléctriques, des Nissan Leaf, qui ont été attribuées aux salariés volontaires. En échange d’une quote part versée par le salarié, il bénéficie de la voiture toute l’année, ce qui lui permet un gain de 150 à 250 € de pouvoir d’achat supplémentaire. Ce dispositif fiscal profite à l’entreprise et aux salariés. 8 nouveaux véhicules sont attendus prochainement. De nombreuses bornes sont également installées sur le parking, disponibles pour tous.

Convivialité assurée

Le tour, c’est également la convivialité, le partage, les discussions animées autour du VE, les petites routes sillonnant les nombreux vignobles, le col des Adrets par l’autoroute et les frayeurs des bornes qui ne fonctionnent pas ou mal. Jean-François Villeret, organisateur a de quoi se faire parfois quelques cheveux blancs…
Nous avons rencontré parfois des problèmes, les bornes implantées dans le corridor n’ayant jamais vu 2 voitures se chargeant en même temps. La charge de la deuxième voiture fait sauter la première… alors on gère, et ça passe, bien, très bien même. Et les discussions reprennent le dessus, toujours branchées VE.

L’arrivée sous le soleil et les 25° de Cagnes-sur-Mer a fait du bien à tous. Même si depuis Avignon il était déjà bien présent. Les lauréats de ce 2éme France Electrique Tour pour l’éco-conduite sont Radio Vinci dans la catégorie Zoé, Radio Vinci qui a tout le long du parcours réalisé des directs puis de plus longues interviews lors de l’arrêt à la borne des Adrets. Dans la catégorie utilitaires avec l’e-NV200 de Nissan, c’est le Leaf France Café qui a remporté le trophée. Avec 8 Leaf en compétition, c’est celle de Easytrip KiWhi qui a réalisé la meilleure eco-conduite de la catégorie Chademo. Plusieurs salariés de l’entreprise qui propose des solutions de carte de paiement pour bornes de recharge se sont succédés, et c’était en général pour eux la première expérience électrique. Chez les Tesla, Solution VE a réalisé le meilleur score. Félicitation à tous.
La suite, c’est en Vendée que ça se passe, les 3 et 4 juin, dans un département qui a réussi à passer à la vitesse supérieure et dont le maillage électrique fait office de d’exemple. C’est d’ailleurs le département qui vend le plus de VE… ceci explique cela…

Anne-Sophie Descamps

Plus : http://france-electrique-tour.com

Merci à Nissan pour le prêt de la voiture, au Leaf France Café pour son soutien, à Mark qui a été un binôme de rêve et à l’organisation - Tour Véhicules Electriques à Poitiers – pour l’excellent travail des roadbook indispensables et efficaces et l’ensemble de cette semaine.

Les lauréats sur le front de mer à Cagnes-sur-Mer


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.