Accueil > Actualités > 220.000€ collectés au profit de la recherche contre le cancer à l’occasion de (...)

Actualités 9 septembre 2021

220.000€ collectés au profit de la recherche contre le cancer à l’occasion de la 27e édition de Sport et Collection



Enregistrer au format pdf

Décalée d’une semaine pour cause de crise sanitaire, la 27e édition de Sport & Collection « 500 Ferrari contre le cancer », sur le circuit du Val de Vienne, s’est tenue du 11 au 13 juin dernier. Le succès, une fois de plus, a été au rendez-vous.
Alain PICHON, Président du Département de la Vienne et Jean-Pierre DOURY, Président de l’Association Sport & Collection ont remis, ce mercredi 8 septembre, un chèque de 220.000 €, don de l’édition 2021, aux cancérologues du CHU de Poitiers, pour soutenir les projets de recherches sélectionnés par le Conseil Scientifique.
Etaient également présents Anne-Florence BOURAT, Vice-Présidente déléguée en charge des Politiques de Santé, Marie-Renée DESROSES, Vice-Présidente du Département et François BOCK, tous deux Conseillers Départementaux du Canton de Lussac-les-Châteaux, Anne COSTA, Directrice du CHU de Poitiers, le Professeur Nicolas ISAMBERT, Chef du pôle cancérologie du CHU de Poitiers, Hélène COSTA, Directrice de la recherche au CHU de Poitiers, le Professeur Xavier DUFOUR, chef du service d’ORL, le Professeur Jean-Marc GOMBERT du laboratoire d’immunologie, le Professeur Xavier LELEU, Chef du service d’oncologie hématologique, le Professeur William Couet, Vice-Président du directoire en charge de la recherche, Alain LAMY, Directeur référent du pôle cancérologie et Philippe COINDREAU, Pharmacien, représentant l’URPS des Pharmaciens de la Vienne.

Plus de 900 concurrents, dont de nombreux propriétaires de véhicules d’exception engagés

Plus de 900 concurrents ont répondu à l’appel pour la 27e édition de Sport & Collection « 500 Ferrari contre le cancer » ! Du presque jamais vu qui a fait dire à Jean-Pierre DOURY, Président de l’association éponyme que Sport & Collection « est devenue un véritable salon français des marques d’exception.  » Le paddock saturé a été la preuve de l’engouement des « pilotes » pour cette manifestation caritative qui a permis de récolter 220.000 € pour la recherche contre le cancer.
Cette année, les agents des collèges du Département de la Vienne ont été mis à l’honneur, pour saluer leur implication pendant la crise sanitaire, lors de la traditionnelle parade des voitures d’exception, alors que dans le ciel, la Patrouille de France faisait un show toujours très apprécié. Elle a, par ailleurs, été présente le samedi 12 juin à l’aéroport de Poitiers-Biard, à la rencontre d’enfants malades hospitalisés au CHU de Poitiers. A cette occasion, un chèque de 12.000 € a été remis par la Patrouille de France à Sport & Collection.

Outre les nombreux modèles de Ferrari, notamment, la SF 90 Hybride rechargeable, les spectateurs ont pu admirer toutes les grandes marques telles que des Lamborghini, Porsche, Maserati, Jaguar, Aston Martin, Ford… Parallèlement, Sport & Collection a aussi vocation à être un véritable musée roulant du sport automobile. « Toutes les générations de modèles de course et d’exception étaient représentées depuis les voitures de course d’avant 1914 jusqu’aux dernières supercars et hypercars en passant par les sport-prototypes le Mans des années 1950-1970 et les F1 historiques, en particulier les Ferrari venues d’Allemagne et d’Autriche, tout comme l’exposition Ligier », confirme Jean-Pierre DOURY.
Les nouvelles technologies étaient également présentes avec un pavillon spécifique sur l’électrique et l’hydrogène. Porsche, Jaguar et Ford ont présenté leurs modèles électriques et les ont fait tester.
La grande nouveauté de l’année - le concours d’élégance - a rencontré un franc succès. Il a, pour sa première année, mis en avant des modèles exceptionnels des années 1920 et 1930. Hispano Suiza et Bugatti se sont alors partagés les lauriers.

220.000 € POUR FAIRE AVANCER LA RECHERCHE CONTRE LE CANCER

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, l’association Sport & Collection a donc remis un nouveau don de 220.000 € aux cancérologues du CHU de Poitiers pour soutenir les projets de recherche sélectionnés par le Conseil Scientifique de Sport & Collection. Ainsi, les travaux du professeur Nicolas ISAMBERT, du professeur Xavier DUFOUR, du professeur Jean-Marc GOMBERT et du docteur Vincent JAVAUGUE bénéficieront des fonds récoltés pour permettre d’avancer dans la lutte contre la maladie.
Depuis 27 ans, les dons versés par Sport & Collection au pôle de cancérologie du CHU de Poitiers ont permis différentes études et travaux de recherche en cancérologie, le financement de thèses, de postes d’attachés de recherche clinique, de techniciens d’études cliniques et d’ingénieurs, le financement de consommables nécessaires aux études et protocoles mis en place, l’évaluation de plusieurs programmes et traitements en cancérologie et l’achat d’équipements spécifiques.

Cette année, quatre projets de recherche ont été retenus par le Conseil Scientifique de Sport & Collection.
- Etude des exosomes comme biomarqueur et cible thérapeutique potentielle dans les métastases cérébrales du cancer du sein – Pr Nicolas ISAMBERT, chef du pôle cancérologie et chef du service d’oncologie médicale.
Le but de l’étude est de caractériser et d’analyser, in cellulo et chez l’homme, les exosomes dérivés des cellules souches cancéreuses (Exo-CSC) afin, entre autres, de comprendre les mécanismes mis en jeu dans le cancer du sein. « Ce projet de recherche translationnelle innovant s’intègre dans le cadre de la médecine personnalisée, afin de disposer, à terme, d’une technique non invasive pour prédire l’évolution de la maladie et/ou la réponse au traitement dans le cancer du sein. Ceci pourrait donc permettre de faciliter la prise en charge des patients par le clinicien. A la suite de cette étude, il est prévu une étude multicentrique pour tester cette méthode sur d’autres types de cancers, comme le cancer colorectal, pour lesquels nous observons aussi un fort pourcentage de métastases cérébrales ».

- Etude du rôle de l’oncostatine M dans la biologie et la tumorigenèse des cancers de l’oropharynx : approches ex vivo, in vitro et in vivo – Pr Xavier DUFOUR, chef du service d’ORL.
Les cytokines, molécules de communication entre les cellules, jouent un rôle majeur dans l’agressivité tumorale. « Notre laboratoire focalise une partie de ses recherches sur l’une d’entre-elles, l’oncostatine M (l’OSM), et a montré qu’elle est plus exprimée dans les tumeurs que dans le tissu sain des cancers de la peau et de la gorge. Grâce aux dons, nous allons poursuivre nos recherches pour comprendre comment l’OSM rend les cancers plus agressifs. Ils permettront d’acquérir du matériel et des réactifs pour les expériences et de développer des modèles expérimentaux de tumeurs au laboratoire.  »

- Les lymphocytes T CD8 innés : une nouvelle population lymphocytaire impliquée dans l’immunité anti-tumorale du cancer de l’ovaire, cible potentielle pour l’immunothérapie – Pr Jean-Marc GOMBERT du laboratoire d’immunologie.
« Les travaux du groupe IRATI (ImmunoRegulation, Alarmins and Innate T cells) que j’anime avec André Herbelin montrent que les alarmines ainsi qu’un sous-type de cellules T innés jouent un rôle critique dans l’immunosurveillance des cancers. Nous cherchons désormais à identifier l’ensemble des éléments cellulaires lymphocytaires T innés et leur signatures fonctionnelles susceptibles d’être ciblés sur le plan thérapeutique dans les cancers. »

- Diagnostic et suivi des complications associées aux gammapathies monoclonales : apport de la protéomique et du séquençage à haut débit des immunoglobulines (proteomig) – Dr Vincent JAVAUGUE, néphrologue
Il arrive parfois que le système immunitaire dysfonctionne, entrainant la production d’une immunoglobuline anormale dite « monoclonale ». Elles peuvent altérer le fonctionnement des organes, en particulier les reins, et certaines caractéristiques moléculaires pourraient expliquer leur toxicité. « Nous souhaitons utiliser la puissance des nouvelles techniques pour améliorer le diagnostic des patients. Nous pensons que ces nouvelles techniques apporteront également des informations cruciales pour évaluer l’efficacité des traitements, détecter précocement d’éventuelles rechutes et évaluer le risque de récidive après transplantation rénale. »

Cette année encore, le Département de la Vienne s’est mobilisé tout au long du week-end en multipliant les animations autour de la santé sur son stand. De plus, en amont de la manifestation, le Département a, de nouveau, mis en place, en partenariat avec des pharmaciens de la Vienne, un appel aux dons via un QR code, relayé sur ses réseaux sociaux et différentes personnalités de la Vienne.
Initiée en 2019, la collecte 2021 a permis de récolter 1388 € intégralement reversés à la recherche.

La prochaine édition de Sport & Collection « 500 Ferrari contre le cancer » aura lieu du 2 au 5 juin 2022, toujours au circuit du Vigeant.

Plus : www.sportetcollection.info



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.