Accueil > Actualités > International > 9 entreprises de la région partent ensemble au salon international (...)

International 7 novembre 2012

9 entreprises de la région partent ensemble au salon international Med-iT



Enregistrer au format pdf

9 entreprises de la région, adhérentes du SPN [1] partent ensemble au salon international Med-iT, consacré aux technologies de l’information et qui se tiendra à Casablanca du 13 au 15 novembre 2012.
Une action collective portée par le SPN, pour permettre aux entreprises picto-
charentaises de se développer à l’international. Ces entreprises retrouveront sur place Riad Chajiddine, chargé d’affaires du SPN, qui réalise depuis 1 an une mission de prospection commerciale au Maroc pour le compte de 5 entreprises adhérentes.

Chaque département du Poitou-Charentes sera représenté au Salon Med-iT à Casablanca :
Dans la Vienne :
- 2S3i : Agence de communication interactive sur la Technopole du Futuroscope.
- Ascendance Isag : Institut Supérieur des Arts Graphiques à Antran, près de Châtellerault.
- Einden Studio : Agence de communication, à Châtellerault.

En Charente :
- Scub : Société de service en informatique, à Angoulême.
- Adnet Consulting : Société de conseil en management et organisation des systèmes d’informations, à Angoulême.
- Sodigep : Editeur de logiciels et de solutions de gestion intégrées, à Angoulême.

En Charente-Maritime :
- Ubidreams : Studio crossmedia spécialisé dans la réalisation d’applications mobiles, à La Rochelle.
- E-Wi : Société de service en conseil, ingénierie et intégration de réseaux sans fil WiFi, à Saint Jean d’Angely.

En Deux-Sèvres :
- Tedelec : Société de vente et de prestations de services audiovisuels à Niort et Poitiers.

7 de ces entreprises partageront un vaste pavillon français, baptisé pour l’occasion « e-french touch », placé au cœur du salon Med-iT, pour dénicher leurs futurs clients, partenaires ou distributeurs de leurs produits high-tech.
Les sociétés E-Wi et Tedelec participeront à l’aventure en tant que visiteurs. « C’est de la concurrence intelligente », estime Alpha Sy, dirigeant de la société Adnet Consulting à Angoulême, qui possède déjà trois filiales en Afrique noire. « Par consensus, nous avons choisi de défendre un seul produit de notre gamme ».

Ce salon sera également l’opportunité de nouer des contacts avec leurs homologues marocains. Une rencontre est prévue avec les entreprises du Maroc Numeric Cluster et de l’Apebi, fédération marocaine des Technologies de l’Information.

Cette action collective est renouvelée pour la 2ème année consécutive, puisqu’en 2011 ce sont 7 entreprises du SPN qui se sont rendues à Casablanca et 5 entreprises ont bénéficié de la compétence de Riad Chajiddine pour leur prospection commerciale au Maroc. Elle est le fruit de deux années de travail,
réalisées par les entreprises membres de la commission de travail « International » et l’équipe permanente du SPN. Elles ont également pu s’appuyer sur l’expertise de la CCI International, d’Ubifrance, et le financement de la Région Poitou-Charentes et de la Direccte.

Riad Chajiddine, ambassadeur du SPN au Maroc

Riad Chajiddine est volontaire international en entreprise. Depuis novembre
2011 et la première participation du SPN au salon Med-iT, ce jeune homme
de 24 ans représente, au Maroc, les adhérents du SPN qui désirent traverser
la Méditerranée.

Riad Chajiddine parle couramment le français et l’arabe. Un héritage de ses
parents arrivés dans l’Hexagone au milieu des années 1970. « J’ai toujours baigné dans les deux cultures. Cela facilite considérablement mon travail au Maroc pour le SPN », explique le jeune homme.

Tout juste diplômé de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Poitiers, il a pris ses fonctions, l’année dernière, en pleine préparation du salon Med-IT de Casablanca. De quoi le mettre rapidement dans le bain ! Sur les sept dirigeants picto-charentais, qui avaient pris part au salon Med-IT 2011, cinq ont souhaité poursuivre l’aventure avec Riad. Son rôle ? « Sentir le marché » et démarcher des clients potentiels. « Chaque adhérent du SPN a choisi un produit à mettre en avant pour ne pas être en concurrence avec ses collègues, explique ce globe-trotter en costume-cravate. De mon côté, je dois faire ressortir tout le bénéfice que les clients peuvent en retirer. En revanche, je ne suis pas technicien. Les adhérents se déplacent quand il faut une démonstration approfondie. »

Depuis Poitiers, l’équipe permanente du SPN menée par Lisa Harel, Directrice du réseau, tisse des liens précieux avec les institutionnels marocains tels que le Maroc Numeric Cluster et l’Apebi. Ce travail de fond vient accélérer les démarches de Riad réalisées sur place.

Le marché marocain est plein de promesses

Le marché des TIC marocain est en plein essor. Reste que le réseau des professionnels du numérique en Poitou-Charentes n’est pas le seul à s’y intéresser. Les membres du SPN bataillent avec d’autres sociétés installées dans l’Union européenne. « L’histoire fait que l’expérience et le savoir-faire français sont recherchés », assure Riad.

Question affaires, cet expert assure que les règles sont les mêmes : « Les cultures française et marocaine sont très liées sur ce point. Ce n’est pas comme en Chine. Ici, on se calque sur le modèle français. La plupart de mes entretiens se déroulent d’ailleurs en français. »

Tout savoir sur le Med-IT : www.med-it.com

Tout savoir sur le SPN : www.spn.asso.fr


[1Ce réseau créé en 2001 dans la Vienne, et régionalisé en 2007, est une “Grappe d’entreprises”. Cette distinction accordée par la DATAR (Délégation interministérielle à l’Aménagement du Territoire et à l’Attractivité Régionale) est une véritable reconnaissance pour le SPN et ses actions qu’il mène depuis 10 ans sur le territoire du Poitou-Charentes.
Le SPN compte plus d’une centaine d’entreprises adhérentes réparties selon 4 pôles de compétences : développement informatique, réseaux et télécommunications, communication et arts graphiques, conseil et formation. Il poursuit un triple objectif : développer l’activité de ses entreprises adhérentes, accroître la visibilité de la filière TIC du Poitou-Charentes et favoriser par le numérique la croissance et l’innovation du territoire régional.
Avec 5 autres clusters numériques, le SPN est également à l’initiative de l’association France iT, le réseau des clusters numériques, dont il occupe la vice-présidence.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.