Accueil > Actualités > Châtellerault fête les 200 ans de « La Manu », socle d’une industrie toujours (...)

Actualités 13 septembre 2019

Châtellerault fête les 200 ans de « La Manu », socle d’une industrie toujours forte



Enregistrer au format pdf

Pendant 150 ans, du 14 juillet 1819 au 31 octobre 1968, l’industrie châtelleraudaise s’est construite autour du savoir-faire d’une manufacture royale, puis nationale d’armes qui emploiera au zénith de son activité plus de 7000 salariés. Après sa fermeture, loin d’avoir, comme tant d’autres, plongé dans l’austérité, la ville a su rebondir et valoriser le savoir-faire des « manuchards » grâce à l’implantation de fleurons de l’aéronautique et de l’automobile. Aujourd’hui, Châtellerault achève la reconversion du site de 12 hectares, entre culture, patrimoine, formation et tourisme. Son destin entrepreneurial se joue désormais en périphérie.

L’architecture du site reste imposante. Entre cœur de ville et bords de Vienne, les grandes cheminées de briques, les bâtiments alignés avec leurs toits en dents de scie, les larges verrières favorisant l’éclairage naturel, les charpentes métalliques... Chaque élément rappelle combien ce site a pu compter dans l’environnement économique local. Pendant 150 ans, « La Manu » aura été le poumon de Châtellerault, plaçant la ville dans les fleurons d’une industrie nationale de l’armement réputée.

Maryse Lavrard, première adjointe à l’urbanisme et à la culture à la Mairie de Châtellerault, vice-présidente de la Communauté d’agglomération, en charge notamment du patrimoine urbain, revient sur cet événement et ce qu’il représente. " Ces festivités, nous avons voulu les placer sous un angle optimiste et surtout pas nostalgique. Lorsque la décision de fermer le site est tombée en 1961, elle a laissé 7 ans aux décideurs locaux pour imaginer une reconversion pour 2200 personnes. Comme à cette époque là l’automobile, l’aéronautique étaient en devenir, avec le savoir-faire des ouvriers et autres techniciens de La Manu, l’adaptation a été facile. La totalité du personnel a pu ainsi retrouver du travail avant même que le site ne ferme. Châtellerault a connu aussi des moments difficiles au fil des différentes crises industrielles, mais a toujours fait preuve d’une capacité de rebond formidable et c’est ce que nous voulons mettre en avant lors de cet anniversaire. Notre second objectif, c’est de montrer comment ce site industriel s’est transformé. Aujourd’hui, il allie le sport, la culture, les loisirs, la formation, l’énergie aussi avec le barrage hydroélectrique. Il s’est ouvert largement sur la vie de la cité alors qu’à l’époque c’était un périmètre très fermé car touchant à un domaine sensible : celui de l’armement. Le seul obstacle que nous rencontrons actuellement, c’est le manque de place ! [...] "

Ce jeudi soir, les acteurs économiques locaux étaient conviés à une soirée en présence du président national du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux. D’autres animations vont se poursuivre jusqu’en novembre.
Programme : https://lamanu2019.grand-chatellerault.fr

Article à lire dans son intégralité dans notre magazine de l’été (cliquez ici pour en savoir plus)

Crédits photos : Grand Châtellerault



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.