Accueil > Actualités > Formation > Des apprentis récompensés à l’occasion de l’inauguration des travaux de la (...)

Formation 22 octobre 2021

Des apprentis récompensés à l’occasion de l’inauguration des travaux de la Maison de la Formation de la Vienne



Enregistrer au format pdf

Le 27 septembre dernier, élus, acteurs économiques et apprentis étaient réunis sur le site de la Maison de la Formation, rue du Porteau à Poitiers pour inaugurer la rénovation des locaux (6 millions d’euros de travaux) et remettre un prix à huit apprentis au parcours atypique. (lire par ailleurs notre magazine de l’automne page 23)


Claude Lafond, président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Vienne, qui ne briguera pas de nouveau mandat lors des élections qui s’ouvrent dans quelques jours, a rappelé le lien qui unit sur ce site de formation Chambre de commerce et d’industrie, Medef et UIMM. Cette offre globale, associant tous les acteurs, qui permet chaque année à quelques 1200 apprenants de se former à divers métiers et de préparer 45 diplômes homologués.
Pour Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, la participation de la Région à ces travaux, à hauteur de 70%, était évidente car "lors des portes ouvertes d’un établissement de formation, si les parents constatent que l’outil de travail est dégradé, ils n’inscrivent pas leur enfant !"

Un Trophée pour 8 apprentis

8 parcours ont été récompensés donc avec des profils très différents qui prouvent qu’aujourd’hui, des passerelles existent et que les parcours de formation ne sont pas figés.

Oliver Ashby, de nationalité anglaise, a obtenu un CAP électrotechnique en 2013 puis un BAC Pro en Maintenance des Equipements Industriels en 2015, à Limoges. Le début de sa vie professionnelle ne sera pas vraiment en lien avec ces diplômes : hôtellerie, restauration, accueil de visiteurs au Futuroscope. En 2019, Oliver décide de reprendre ses études : apprenti en BTS Maintenance des Systèmes, il intègre la filiale de maintenance audiovisuelle du Parc du Futuroscope, FMD, créée en 2018. Il obtient son BTS en juin dernier.
Convaincu que l’alternance est la meilleure façon d’apprendre, Oliver intègre l’école d’ingénieur IT2I à Châtellerault pour 3 années d’études supplémentaires. Il a rejoint en septembre les équipes de la Centrale de Civaux, en tant qu’apprenti ingénieur, après avoir eu le choix entre 5 entreprises d’accueil.

Oliver Ashby récompensé par Alain Rousset, président de Région

François Debreu, 46 ans, a fait le choix de se mêler à la jeune génération pour obtenir un CAP de cuisinier en juillet dernier. Titulaire d’un BTS mécanique et automatisme industriel, il n’a jamais exercé dans ce secteur d’activité puisque pendant 10 ans, il a été vendeur conseil en informatique à l’Espace Culturel de Leclerc à Poitiers.

François Debreu, son formateur et son maître d’apprentissage

Vincent Giansanti vient de terminer un parcours au sein de l’école des managers afin de prendre le flambeau de l’entreprise familiale. Après un DUT à Poitiers, il intègre une licence Pro en architecture métallique à Quimper en 2018.

Vincent Giansanti et en arrière plan Chantal Castelnot, préfète de la Vienne

Son entreprise d’accueil à l’époque n’est autre que l’entreprise familiale, la SAS GIANSANTI à Loudun. Cette dernière conçoit, fabrique et installe des matériels de stockage et de manutention pour des produits en vrac et emploie 38 personnes. Il représente la 5ème génération de cette entreprise. A 24 ans, la responsabilité est lourde et il ressent le besoin de parfaire ses connaissances en gestion et management. Sa rencontre avec Muriel Leblanc-Menigaud est déterminante. Elle l’inscrit à l’Ecole des Managers d’où il sort diplômé en 2020.

Camélia Hassani obtient un Bac Scientifique en 2013 et enchaine avec une première année de droit. Elle réalise que ce type d’études ne lui convient pas et se lance dans une Prép’Apprentissage de décembre 2018 à mars 2019 avec une période de stage de découverte des métiers dans l’entreprise GAPE (électricité industrielle) à Vouneuil-sous-Biard en février et mars 2019. Elle s’inscrit en BTS gestion de la PME, en alternance toujours chez GAPE, et est diplômée en juin 2021. Elle poursuit actuellement avec un DCG (diplôme de comptabilité et gestion) toujours en contrat d’apprentissage avec GAPE.

Camélia Hassani (au centre) reçoit le trophée des mains du président du Medef de la Vienne Richard Lazurowicz

Isabelle Jascoviec a passé 15 ans dans l’entreprise Autoliv IsoDelta en tant qu’opératrice. Elle bénéficie d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi et décide à 50 ans de reprendre ses études. Elle s’inscrit en alternance à la Maison de la Formation sur le diplôme de Vendeur Conseiller Commercial avec en entreprise d’accueil l’Hypermarché Intermarché de la Demi-Lune à Poitiers, au rayon fruits et légumes.

Isabelle Jascoviec prouve qu’il n’est jamais trop tard pour changer de voie

Une autre expérience suivra avec la même enseigne à Aigrefeuille d’Aunis en Charente-Maritime. Elle envisage d’ouvrir sa propre supérette.

Charly Juzac, originaire de Charente-Maritime, passe une année sur les bancs de la faculté de Bordeaux. Peu convaincu par cette expérience, il réalise ensuite une année en Service Civique dans un collège pour aider les élèves en difficulté scolaire.
Attiré par le commerce, il intègre le BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Clients) à la Maison de la Formation, avec Sorégies comme entreprise d’accueil. Aujourd’hui, il enchaîne avec un Bachelor en Marketing Commercial et Digital à Angoulême dans une école de la CCI de Charente, Charente Business School. Dans votre entreprise d’accueil, dans l’ameublement haut de gamme contemporain, il accompagne au quotidien le directeur du magasin, dans les achats, la vente. Pour 2022, il envisage un Master…en alternance bien évidemment !

Charly Juzac est accompagné de son maître d’apprentissage Soraya Fréchet et de l’un de ses formateurs Christine Mondon

Régis Leblond a été diplômé (major académique) en juillet dernier d’un BTS Maintenance avec option système de production. Son entreprise d’accueil était SATECO à Mirebeau, entreprise bien connue dans la Vienne pour sa production de coffrages métalliques pour le béton. Pourtant, il avait décidé d’arrêter ses études après un BAC STIDD, Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable, obtenu au lycée Nelson Mandela.
Aujourd’hui, il est recruté en CDI chez SATECO en tant que technicien de maintenance.

Régis Leblond est encadré par les deux responsables de section du BTS Maintenance des systèmes option système de production : Fabien Maurel et Christophe Briand

Vanessa Roux commence son parcours par un BEP Carrières Sanitaires et Sociales. Elle enchaine avec un BAC STT Action et Communication Commerciale, mais choisir ensuite de préparer un Brevet Professionnel Préparateur en Pharmacie à la Maison de la Formation en contrat de professionnalisation dans la pharmacie Dynamic Pharma à Chauvigny. Elle obtient ce Brevet à la session de juin 2018.
Après une petite incursion dans le monde professionnel comme vendeuse en rayon textile, elle poursuit en intégrant le CQP Dermo-cosmétique à la rentrée 2020 toujours dans la même pharmacie, avec le statut de salariée et obtient son certificat à la session de juin 2021. Menant une vie familiale en parallèle de ces 2 formations, elle est aujourd’hui toujours en poste dans cette même pharmacie depuis l’obtention de son CQP.

Vanessa Roux accompagnée de son formateur Myriam Jallais

Plus : www.maisondelaformation.net



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.