Accueil > Actualités > Formation > L’UCO amorce une nouvelle dynamique en enseignement supérieur à (...)

Formation 1er février 2021

L’UCO amorce une nouvelle dynamique en enseignement supérieur à Niort



Enregistrer au format pdf

Le site niortais de l’Université Catholique de l’Ouest (UCO) accueille depuis septembre 2020 près de 80 étudiants répartis dans deux licences. A la rentrée prochaine, trois nouvelles licences seront ouvertes avec comme objectif de proposer, à terme, des Masters. Cette offre nouvelle s’inscrit pleinement dans la volonté de la Communauté d’agglomération du niortais de renforcer son attractivité de ville moyenne.

Thierry Chicote-Navas, qui dirige le campus niortais de l’UCO, confirme cette ambition : « avant notre arrivée, Niort ne proposait qu’une licence droit-assurance. Désormais, avec nos licences info-com et psychologie, ce sont 3 voies différentes qui sont proposées et en septembre 2021, le choix sera porté à 6 licences grâce à l’ouverture de nos licences LEA, éco-gestion et sciences de l’éducation. Des ouvertures qui se font en lien avec les attentes des acteurs du territoire et aussi en tenant compte des offres déjà présentes à proximité. »

Une démarche qui prend largement en compte le projet professionnel et personnel de l’étudiant

Loin des filières de formation de masse, l’UCO s’inscrit dans une démarche d’accompagnement personnel. « Nous travaillons aussi sur le savoir-faire de l’étudiant, son savoir-être, son discernement. Pour ce faire, nous avons mis en place des cours de type organisation du travail, posture, expression orale, écrite, des travaux en groupes mêlant les différentes disciplines. Nous travaillons aussi à donner un sens à la démarche des étudiants, à leur rapport au travail… Les accompagner vers la réussite est notre priorité. Voilà pourquoi nous intégrons des professionnels (notamment des chefs d’entreprise, managers et indépendants…) vacataires dans plusieurs enseignements. Nous allons les accompagner cette année tout particulièrement dans leur recherche de stage. »

Le campus a également la volonté de favoriser la réflexion des étudiants sur des sujets de société en organisant des conférences. Le 4 mars, une conférence ouverte à tous (sous réserve des impératifs sanitaires) devrait être organisée à Niort autour de la transition écologique.

5 licences en septembre prochain

Aujourd’hui, les 79 étudiants se répartissent en deux licences : info-com dédiée aux métiers de la communication et psychologie, dont le champ ne cesse de s’élargir comme le précise Thierry Chicote-Navas qui a fait la première partie de sa carrière en tant que manager en entreprise : « le domaine de la psychologie porte des enjeux importants qui sont mis en avant, aujourd’hui, avec la généralisation du télétravail mais cela va bien au-delà. En entreprise, avoir ces notions est un bel atout, surtout dans les fonctions Ressources Humaines. En tout cas en tant que manager, ça m’a clairement manqué.  »
L’économie-gestion, ouverte en septembre prochain, est une licence très demandée aussi dans le cadre de la préparation à des concours. De plus, au-delà des enseignements techniques, des questions éthiques de plus en plus appréciées en entreprise seront abordées.
Les sciences de l’éducation, nouvelle licence aussi à partir de septembre est née d’une demande des milieux socio-éducatifs locaux.
Enfin, pour la licence Langues étrangères appliquées (LEA) qui sera aussi disponible à Niort à la rentrée prochaine, il s’agit d’intégrer une dimension linguistique aux métiers de l’entreprise. Un atout pour s’ouvrir à de nouveaux marchés.

Une diversité qui est un bon signal !

Les premières promotions du Campus de Niort ont séduit un large public. « Nous n’opérons pas de sélection, ceux qui souhaitent s’inscrire une fois le BAC en poche sont les bienvenus. Notre philosophie est basée sur un accueil inconditionnel tant que des places sont disponibles. D’ailleurs cette année nous avons intégré des étudiants de différents territoires (2/3 de Picto-Charentais, des Vendéens, 4 Réunionnais et 2 Mahoraises) 45% d’entre eux sont boursiers et un quart on réglé le forfait minimum. Bien qu’exigeante sur la qualité de ses formations, l’UCO n’est pas une université élitiste ; les frais de scolarité sont fixés en fonction du quotient familial, ils vont de 2900 à 6650€ par année.
Nous avons aussi la chance cette année d’accueillir des étudiants en situation de handicap (13%). Quand je dis que c’est une chance, c’est évident, leur présence nous a conduits à adapter certains enseignements, certaines manières de faire circuler l’information aussi. Et puis nous avons aussi des personnes en reconversion comme cette professeure des écoles qui a fait le choix de se former en psychologie. Son expérience apporte beaucoup au groupe.
 »

L’UCO, présente aussi à Angers, Nantes, Laval, Vannes, Guingamp, La Réunion, Papeete a un fonctionnement fédéral. Chaque site est autonome et piloté par une association. Le campus de Niort ne fait pas exception. Il est organisé de manière associative avec dans son Conseil d’administration des chefs d’entreprise et le président de l’agglomération et maire de Niort, Jérôme Baloge. « C’est important pour répondre aux besoins du territoire et par souci de transparence aussi » précise Thierry Chicote-Navas.

Implantée en cœur de ville dans les locaux de Niort Tech, l’UCO intègrera à terme des locaux plus adaptés à sa croissance niortaise, toujours en centre-ville.

Contact :

UCO Niort
12 avenue Bujault 79000 Niort
Tel : 06 69 44 16 21
email : niort@uco.fr
site web : niort.uco.fr

Si comme l’UCO Niort, vous souhaitez être "l’entreprise du mois" (emplacement exclusif sur la page d’accueil + article + présence dans chaque newsletter hebdomadaire...) réservez votre période de parution, cliquez ici



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.