Accueil > Actualités > La première opération d’hébergement UNIK pour le Ministère des Armées va voir (...)

Actualités 9 juillet 2021

La première opération d’hébergement UNIK pour le Ministère des Armées va voir le jour à Saint-Maixent-l’École



Enregistrer au format pdf

Le Service d’infrastructure de la Défense et Bouygues Bâtiment France Europe ont signé, en juin 2020, un accord-cadre pour la conception, la construction, l’aménagement, l’entretien et la maintenance de 46 projets d’hébergement et 67 bâtiments répartis sur le territoire d’ici à 2024. Ce vaste plan d’hébergement de 247 millions d’euros destiné à améliorer la qualité de vie des troupes militaires françaises se distingue par le choix d’une construction industrialisée hors site et une solution performante et durable alliant confort, maîtrise des coûts et délais optimisés. Baptisé UNIK, ce projet ambitieux fédérant 5 entités de Bouygues Bâtiment France Europe entame aujourd’hui une nouvelle étape avec le démarrage des travaux de la première opération à Saint-Maixent-l’Ecole, dans les Deux-Sèvres, pour l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active. Ces 2 bâtiments de 50 chambres seront livrés en mars 2022.

Ce nouvel accord-cadre s’inscrit dans le cadre du plan d’hébergement lancé par la ministre des Armées le 17 octobre 2019 au 3ème RPIMa de Carcassonne. Il concerne la conception, la construction, l’aménagement, l’entretien et la maintenance sur deux ans de 3 lots géographiques de bâtiments d’hébergement répartis sur le territoire avec une concentration en Bretagne, dans le Grand-Est et en région méditerranéenne.

La particularité du programme UNIK repose notamment sur le choix d’une construction industrialisée en 2D mixant bois et béton. Tous les éléments constitutifs du bâtiment sont préfabriqués hors site, en usine et atelier. Ils sont ensuite assemblés sur le chantier. Cette démarche s’applique à l’extérieur des bâtiments (prémurs et prédalles, murs à ossature bois…) comme à l’intérieur (salles de bain préfabriquées, mobiliers préassemblés…). Cette solution standardisée permet à la fois de maîtriser les coûts, d’optimiser les délais de construction, de réduire notablement les nuisances sur site, mais aussi d’améliorer la qualité de la construction et d’anticiper la future réutilisation des matériaux.
Ce mode constructif modulaire allie par ailleurs éléments standardisés et personnalisés. Ainsi les façades et les toitures pourront s’intégrer harmonieusement au patrimoine local grâce à un large choix de matériaux adaptés aux spécificités et au climat des régions concernées (brique, tuile, terre cuite, acier…).
Cette solution répond en outre aux enjeux environnementaux. Tous les bâtiments UNIK viseront un objectif de niveau E3C1, alliant performance énergétique et faibles émissions carbone. Enfin, cette solution industrialisée réduit à la fois les surplus de matière et les déchets sur le chantier.

Visite en 3D, cliquez sur l’image ci-dessous

La première opération UNIK se concrétise donc à Saint-Maixent-l’Ecole, sur le site de l’ENSOA. Les travaux se poursuivront jusqu’en mars 2022 et concernent la construction de 2 bâtiments de 50 chambres individuelles.
Ces deux bâtiments de type BCC (Bâtiment pour Cadres Célibataires) d’une capacité de 50 lits avec tuiles en toiture et enduit clair en façade s’organiseront autour d’une placette et d’aménagements paysagers.
L’industrialisation des façades MOB (Murs à ossature Bois), des murs de refend, des dalles et des salles de bains va permettre une mise en œuvre simple et rapide de ces bâtiments tout en alliant robustesse et durabilité. Pour ce chantier, les partenaires locaux et régionaux sont privilégiés avec déjà plus d’une quinzaine d’entreprises partenaires désignées.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.