Accueil > Actualités > Le projet de réhabilitation de la ligne de fret Saint-Varent - Parthenay (...)

Actualités 31 janvier 2020

Le projet de réhabilitation de la ligne de fret Saint-Varent - Parthenay soutenu par la Région



Enregistrer au format pdf

Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine chargé des infrastructures, des transports et des mobilités, a visité le site de l’entreprise Roy mardi 21 janvier à Saint-Varent (La Noubleau). Il a réaffirmé à Bernard Paineau, président de la Communauté de communes du Thouarsais et aux dirigeants de l’entreprise, le soutien du Conseil régional à la réhabilitation de la ligne Parthenay - Saint-Varent qui relierait ainsi le site de production thouarsais à Niort et à Bordeaux.

Les Carrières Roy, ouvertes en 1926, représentent le premier site d’extraction de granulats en France. La carrière de la Noubleau à Saint-Varent est en effet une référence du fait de la qualité de ses granulats. Elle fournit de grands chantiers d’infrastructures routières, autoroutières, aéroportuaires et ferroviaires et expédie de grandes quantités vers le sud-ouest. Chaque année, ce sont entre 2 et 2,5 millions de tonnes de matériaux qui sont ainsi produites.

Pour transporter ces granulats, la société utilise autant que possible le fret, entre 4 et 8 trains par jour, ce qui représente entre 750 000 et 1 million de tonnes par an. Cette part pourrait cependant être supérieure si la section Saint-Varent - Parthenay, fermée depuis décembre 2015 et nécessitant d’importants travaux de réhabilitation, était à nouveau ouverte à la circulation. Les travaux nécessaires ont été estimés à plus de 17 millions d’euros mais le "tour de table" financier peine à se mettre en place et tous pointent du doigt l’attentisme de SNCF Réseau.
D’autres entreprises du Thouarsais seraient intéressées par la réouverture de cette ligne qui contribuerait à diminuer l’impact écologique de ces activités nécessitant d’importants moyens de transport.
Renaud Lagrave a donc pris l’engagement de mettre tout en oeuvre pour faire avancer ce dossier dans les prochaines semaines.
A savoir que le Conseil régional a déjà contribué à hauteur de la moitié du budget, soit 4,181 millions d’euros aux travaux de la ligne Niort-Thouars et que les collectivités locales : Communauté de communes, Département, seraient prêtes à accompagner ce nouvel investissement.

CR.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.