Accueil > Actualités > Les vœux du président Rousset à Poitiers, deux défis pour 2019

Actualités 11 janvier 2019

Les vœux du président Rousset à Poitiers, deux défis pour 2019



Enregistrer au format pdf

Mardi 8 janvier, le président de Région, Alain Rousset, avait à nouveau choisi le théâtre du lycée Kyoto à Poitiers pour ses vœux en ex Poitou-Charentes.

Trois ans après la fusion des Régions, le cap semble plus posé. "Présence territoriale" et "changement climatique" sont les deux défis que le président a déclaré vouloir placer au centre des actions régionales en 2019. "Le Pays Basque n’est pas le Thouarsais et la visibilité de notre action à l’échelle locale est difficile, mais il est indispensable que nous soyons présents de façon équitable dans chaque territoire régional."
Fervent défenseur d’une action renforcée des Régions, sur le modèle des Länder allemands "qui consacrent 3 fois plus de budget à l’accompagnement des PME que nous", Alain Rousset a rappelé combien la réforme de l’apprentissage, privant les Régions de la compétence, était une erreur. D’ailleurs 90 jeunes en formation, issus de lycées hôteliers et agricoles de la région [1], étaient mobilisés pour assurer le buffet de la soirée.

Bien entendu, le président de région ne pouvait occulter de son discours les mouvements sociaux de ces dernières semaines. "Ascenseur social en panne", "mobilité insuffisante", "révolte contre une centralisation trop importante" sont quelques points soulignés comme déclencheurs. Il semble que la proximité entre le pouvoir et les citoyens doive être privilégiée. Peut être faudra t-il en passer par une réforme de certaines institutions. Le long discours du président du Conseil économique social et environnemental régional, lors de ces vœux, semblait d’ailleurs très orienté sur la justification de sa légitimité.

Le second défi pour 2019, présenté par Alain Rousset, c’est donc le climat. S’appuyant sur les travaux du comité scientifique régional AcclimaTerra, la Région s’est fixé des objectifs ambitieux à l’horizon 2020 : réduction de 30% des émissions de gaz à effet de serre et porter à 32% la part des énergies renouvelables.
En 2019, un événement important devrait être organisé dans ce sens, sans oublier l’accompagnement régional à des innovations de premier plan dans des domaines comme le stockage d’énergie, l’agriculture durable... Sur ce dernier point, Alain Rousset a remercié Isabelle David, Préfet des Deux-Sèvres, pour son arbitrage sur le dossier des réserves de substitution destinées à privilégier une agriculture durable.

Revenant sur la diversité des territoires, la nécessité de donner du sens à l’action publique, Alain Rousset a conclu son intervention par quelques formules teintées d’optimisme "je tiens à cet écosystème régional composé de confiance, de partage et d’empathie et mon souhait est de faire passer un peu de passion, d’envie dans ce message de début d’année."

CR


[1Les terres Rouges à Civray, Jacques Bujault à Melle, Les Grippeaux à Parthenay, Les Sicaudières à Bressuire, Kyoto Poitiers, Xavier Bernard à Venours, Le Lycée hôtelier de La Rochelle, ENILIA à Surgères, St Joseph L’Amandier, le Lycée de l’oisellerie, Marc Godrie à Loudun, Jean Marie Bouloux à Montmorillon, le lycée de l’Atlantique à Royan, le lycée de la mer à Bourcefranc, le lycée viticole de Bordeaux Blanquefort


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.