Accueil > Actualités > Politique > Municipales à Saint-Maixent-L’école, Olivier Sastre en mode collectif

Politique 17 décembre 2019

Municipales à Saint-Maixent-L’école, Olivier Sastre en mode collectif



Enregistrer au format pdf

A Saint-Maixent-L’école (Deux-Sèvres), le maire sortant, Léopold Moreau, après trente ans de mandat, ne se représente pas. Olivier Sastre, membre de la majorité sortante au Conseil municipal depuis 2014, a choisi de se présenter pour "donner un nouveau souffle à Saint Maixent !"

C’est seul qu’Olivier Sastre a présenté son projet pour cette ville de 7000 habitants qu’il connaît bien pour y résider depuis 2008. "Ma candidature est soutenue par un collectif d’une cinquantaine de personnes avec lesquelles je formerai une liste."

Olivier Sastre, 58 ans, a été chef de corps à l’ENSOA, école des sous-officiers d’active, qui constitue un pôle d’activités vital pour la ville car ses effectifs représentent 24% de la population et nombre de ses cadres s’y sont installés durablement. D’ailleurs il entend bien, s’il est élu, développer encore plus le lien entre l’ENSOA et la population à travers des projets, notamment culturels.
Aujourd’hui retraité d’une carrière militaire qui l’a mené jusqu’au grade de colonel adjoint et à la fonction de directeur de la communication pour l’Armée de Terre en île de France, Outre-Mer et à l’étranger, il occupe un poste de directeur de l’ONAC (anciens combattants à accompagner dans une reconversion notamment) dans la Vienne.
" Le profil militaire, c’est à double tranchant " constate le candidat, "à la fois ça véhicule une bonne image de droiture, d’engagement, mais souvent aussi de rigueur et de rigidité. Or, je souhaite, comme actuellement avec ce comité de soutien, impulser un dialogue, construire un bel avenir pour Saint-Maixent avec les différents acteurs qui composent et font vivre cette ville."

Quelques axes du programme proposé par Olivier Sastre :
- renforcer l’attractivité de la ville qui bénéficie de liaisons quotidiennes avec Paris notamment grâce à la ligne LGV et peut apporter une solution pour des personnes en recherche d’un lieu de travail paisible. L’achèvement du "Grand mail vert" de la Sèvre au boulevard principal, prévu en 2022, constituera un embellissement indéniable pour la ville. De nouveaux espaces pourraient être créés en parallèle, une stratégie foncière mise en place même si l’espace est contraint, la friche Leclerc pourrait porter un nouveau projet...
- mettre l’accent sur la solidarité intergénérationnelle car à Saint-Maixent, le taux de pauvreté est plus élevé que la moyenne du département. "Nous veillerons à porter une politique globale et complète de services à la personne : famille, enfance, jeunesse, personnes âgées, en situation de handicap."
- la sécurité doit aussi être un axe de travail pour une ville plus sereine, sans tomber dans le tout répressif ... "je suis très attaché à la liberté mais il ne faut pas qu’elle s’exerce au détriment du collectif, de la sérénité d’une cité."

"J’entends impulser une vision de territoire, pas seulement à l’échelle de la ville car il y a aussi les communes voisines, la Communauté de communes avec laquelle nous devons mener les projets, notamment ceux qui concernent le commerce au centre-ville qui est de leur compétence. Il pourrait être envisagé aussi d’attirer des investisseurs à Saint-Maixent, j’ai quelques contacts..."

Le candidat Olivier Sastre s’engage s’il est élu à se consacrer à 100% à son mandat de Maire, à signer la charte éthique d’Anticor et à être à l’écoute de tous.
Il est Chevalier de la Légion d’honneur, marié et père de quatre enfants et n’est affilié à aucun parti politique.

Email : 2020nouveausouffle@gmail.com
Facebook : www.facebook.com/NouveauSouffle2020

CR



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.