Accueil > Entreprises > Passage de témoin chez Amaltis, créateur de fertilisants

Entreprises 8 février 2021

Passage de témoin chez Amaltis, créateur de fertilisants



Enregistrer au format pdf

C’est fin 2020 que Claude Beauchamp, fraîchement élu à la mairie de Parthenay et vice-président à la Communauté de communes en charge du développement économique (branche agroalimentaire), a transmis son mandat de président de la SAS Amaltis à Gilles Duquesnoy, qui en assurait jusqu’ici la direction générale.

"Ce métier de grossistes que certains voyaient fini il y a 10 ou 15 ans, nous avons su le faire évoluer !" C’est l’agilité d’une PME que saluent ainsi les deux collègues et amis.
Les produits azotés à base de nitrate d’ammonium, qui étaient stockés sur le site de Parthenay en grandes quantités et avaient généré le classement "Seveso" sont aujourd’hui très peu présents "de 30000 tonnes il y a 20 ans, nous sommes aujourd’hui à moins de 2000 tonnes par an" explique Gilles Duquesnoy.
Il faut dire que d’une façon générale, la consommation d’engrais par les agriculteurs a diminuée de moitié en vingt ans. Amaltis a fait le choix de s’adapter, d’aller "sourcer" de nouveaux produits moins invasifs pour l’environnement. "Le virage de produits plus naturels pour l’environnement est bien pris. Ici, nous pouvons faire des préparations sur-mesure pour nos clients négociants agricoles et coopératives. Nous avons renforcé l’équipe technique afin d’aller vers davantage de produits bio-stimulants."

PME employant 28 personnes à Parthenay et sur le Port de La Rochelle, où elle a beaucoup investi, Amaltis est l’un des derniers dépôts officiels des potasses d’Alsace en France. Ses approvisionnement viennent de pays lointains et son conditionnés directement sur le site de La Rochelle . "Nous traitons 1/4 des engrais qui arrivent au Port Atlantique" précise Gilles Duquesnoy. L’Allemagne est aussi un fournisseur important et là c’est le train, qui dessert directement le site de Parthenay, qui deux fois par mois en moyenne, assure la liaison. "Nous allons participer à la réfection de la ligne Saint-Varent Parthenay portée par les carriers car à terme, nous pourrions générer 20 à 25 trains par an."

CR

Contenu complémentaire à découvrir dans notre magazine à paraître en mars 2021.
1ère photo : Gilles Duquesnoy, au premier plan, succède à Claude Beauchamp à la présidence de la SAS Amaltis. Crédits le Petit économiste

A propos :
Amaltis est issue de l’entreprise Aubrun qui s’est développée dans les années 1920 à Parthenay.
Depuis 2008, le capital de la société est détenu par une vingtaine d’entreprises de négoce agricole, ce qui garantit l’indépendance de la PME dans un secteur fortement concentré.
Elle réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros pour un tonnage annuel de 200000 tonnes et emploie 28 salariés sur 4 unités de production (3 au Port Atlantique de La Pallice et 1 à Parthenay).
www.amaltis.fr



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.