Accueil > Communiqués > SN SECOM Industries rachète le fonds de commerce de SOREM

Communiqués 4 novembre 2019

SN SECOM Industries rachète le fonds de commerce de SOREM



Enregistrer au format pdf

Spécialisée dans la fabrication d’outillage de maintenance mécanique, SN SECOM Industries (86) vient de racheter l’entreprise SOREM. Par cette acquisition, SN SECOM Industries entend développer sa capacité de production et enrichir son offre de services.

Implantée à Saint-Benoît (86), SN SECOM Industries élargit son champ d’expertise et consolide son portefeuille client en acquérant le fonds de commerce de l’entreprise SOREM, sis à Availles-en-Châtellerault, spécialisée dans l’usinage d’outillage.

Rachetée par Management & Systèmes en 2015, la société SN SECOM Industries est reconnue pour son expertise dans la fabrication, l’usinage de pièces et la réalisation de travaux de maintenance mécanique. Depuis 4 ans, l’entreprise connaît un fort développement, avec des demandes de projets « clés en main » - de l’étude à l’assemblage – sur des marchés complexes. Elle accompagne aujourd’hui une vingtaine de clients, toutes industries confondues, dans les secteurs de l’aéronautique, du ferroviaire, de l’aéroportuaire ou de l’industrie. Confrontée à ses propres limites de production, SN SECOM Industries se devait d’investir pour maintenir les délais et satisfaire la demande croissante de ses clients. Le rachat du fonds de commerce SOREM va lui permettre de monter en gamme, les deux activités étant très complémentaires en termes de métiers, d’expertise et de clients.

« Cette acquisition nous permet d’augmenter notre capacité de production avec des équipements numériques et digitaux modernes. Nous récupérons 4 centres d’usinage, des tours et fraiseuses à commande numérique… Mais aussi un équipement de métrologie pour assurer la vérification des pièces à l’issue de l’usinage. Nous changeons d’échelle et entrons de plein pied dans l’industrie 4.0  »
Jean-François Clédel, propriétaire de Management & Systèmes

Dans un secteur en tension, SN SECOM Industries, qui emploie une dizaine de collaborateurs, entend également séduire une main d’œuvre qualifiée.

« Les machines manuelles demandent des opérateurs expérimentés. Or, il est de plus en plus difficile de trouver de la main d’œuvre qualifiée. L’acquisition du parc machines de SOREM va nous permettre d’attirer des profils plus jeunes, intéressés par les nouvelles technologies. » David Gaborieau, dirigeant de SN Secom Industries

Pour accompagner la transition, Jean-Jacques Roos, dirigeant de SOREM - qui part prochainement à la retraite – accompagnera les opérateurs de SN SECOM Industries jusqu’à la fin de l’année.

A propos de SN SECOM :
SN SECOM Industries a été racheté en 2015 par le groupe Management & Systèmes, qui possède aussi l’entreprise GST (Geo Survey&Topography, 22 salariés).



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.