Accueil > Actualités > Territoires > Isabelle Boudineau défend un pacte vert européen pour les villes et (...)

Territoires 2 juillet 2020

Isabelle Boudineau défend un pacte vert européen pour les villes et régions



Enregistrer au format pdf

Isabelle Boudineau, Vice-Présidente en charge de l’Europe et de l’international au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine et Présidente de la commission COTER (cohésion, transport, budget) du Comité des Régions (CdR), a participé le 15 juin dernier à la première réunion du groupe de travail sur le pacte vert européen.

Ce groupe est présidé par Juan Espadas Cejas, Maire de Séville, Président de la commission en charge des questions d’environnement du CdR. Il réunit autour de lui notamment les présidents des autres commissions du CdR, dont Isabelle Boudineau, afin qu’ils se coordonnent sur les différents travaux qui ont un lien avec le Pacte vert européen.

Le groupe a trois objectifs : rassembler les nombreuses initiatives politiques prises au titre du pacte vert, du point de vue des villes et des régions, faciliter la coopération entre les institutions européennes, afin de placer les collectivités au cœur des politiques en faveur de la neutralité carbone, et relayer les expériences et les défis auxquels les collectivités locales et régionales sont confrontées dans ce domaine.
Isabelle Boudineau a rappelé le rôle des collectivités pour le climat et la biodiversité. Elle a cité pour exemple la Nouvelle-Aquitaine qui a développé sa feuille de route "Neo Terra" et mis en place un GIEC régional, sous la direction d’Hervé Le Treut, lui-même membre du GIEC international. Elle a également alerté sur ces initiatives qui auraient des difficultés à se réaliser en cas de recentralisation des aides européennes.
Lors de cet échange, Diederik Samsom, Directeur de cabinet de Frans Timmermans, Vice-président exécutif de la Commission européenne en charge du Pacte vert européen, a expliqué que le contexte post covid-19 rendait nécessaire d’adapter le Pacte aux nouvelles circonstances économiques. Ainsi, ce dernier devrait se concentrer sur la rénovation énergétique et le verdissement des villes, en les aidants notamment à maintenir la qualité de l’air et le développement de l’économie circulaire.
Aurore Lalucq (S&D/FR), nouvellement élue Présidente de l’intergroupe sur le "Green deal" au Parlement européen, s’est montrée sensible à l’échelon territorial et a invité les membres du CdR à participer aux futurs travaux.
Ce groupe se réunira régulièrement afin de continuer à porter la voix des villes et des régions en première ligne face aux enjeux de la transition.

Retrouvez l’intervention d’Isabelle Boudineau sur le contexte européen dans notre magazine à paraître le 10 juillet.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.