Accueil > Actualités > Développement durable > Roule Ma Frite et Centrale Corse bio s’unissent pour l’économie (...)

Développement durable 18 janvier 2021

Roule Ma Frite et Centrale Corse bio s’unissent pour l’économie circulaire



Enregistrer au format pdf

Acteurs engagés dans la transition écologique et l’économie circulaire, Centrale Corse Bio (CCB) et Roule ma frite 17 (RMF17) ont décidé d’unir leurs forces, leurs compétences et leurs expériences pour développer la vente de produis 100 % biodégradables réalisés à partir d’huiles alimentaires usagées (HAU) revalorisées à partir de mars 2021.

Très concrètement, RMF17 a signé fin décembre 2020 un contrat avec l’opérateur corse pour être son distributeur exclusif dans le 17, le 33 et le 85 pour les exercices 2021 et 2022. Détenteur de deux brevets déposés autour de la valorisation de ce déchet en huiles techniques, CCB est donc désormais présent sur la façade atlantique grâce à ce partenariat.

Après deux ans de recherche et développement financés via les fonds de l’ADEC et France Active avec l’appui technique de la collectivité locale de Costa-Verde, CCB a réussi à fabriquer un nettoyant sol et surface compatible avec les normes sanitaires de la restauration privée et collective (HACCP), un nettoyant nautique pour la plaisance et la pêche professionnelle utilisable pour l’entretien à flot des navires et des huiles de décoffrage fortement consommées par les acteurs du BTP sur leurs chantiers. Ces dernières étant en outre également utilisables par les acteurs de la voirie afin de protéger leurs bennes lorsqu’ils transportent des produits bitumineux.
Toutes les fiches de sécurité ont été validées pour ces produits et leur coût de production maîtrisé permet une mise en vente sur le marché à des prix concurrentiels par rapport aux offres similaires aujourd’hui existantes. En complément, RMF17 a signé un second partenariat avec RMF66 pour commercialiser des huiles filantes 100 % biodégradables également composées à partir d’HAU.

Pour l’opérateur oléronais cette orientation professionnelle correspond tout à fait à l’évolution de son activité depuis ses débuts en 2007 puisqu’elle s’inscrit dans les grandes orientations des collectivités avec lesquelles il collabore pour la collecte des huiles : Agenda 21 de la CdC de l’Ile d’Oléron, déploiement de la redevance incitative par la CdC du Bassin de Marennes, Contrat de transition écologique signé par la CA de Rochefort Océan, Plan climat air énergie de la CA Royan Atlantique, feuille de route Néo Terra et actions d’innovations sociales portées par la Région.

« Nous avons une responsabilité collective à assumer dans la nouvelle page d’histoire à écrire post-Covid, analyse Philippe Salvi, docteur en biochimie et fondateur de CCB. La mise au point et la distribution de ces produits est une preuve concrète que nous pouvons réorienter nos process et nos leviers techniques, financiers et humains vers des réalisations moins gourmandes en carbone ».

Pour Patrick Rosset, président de RMF17 et ex-président du GNI 17 (syndicat des indépendants de la restauration et de l’hôtellerie) « cette nouvelle opération montre bien la place et le rôle central occupés par les acteurs de la restauration privée et collective dont les collèges et les lycées dans la transition. Cette coopération insulaire innovante est donc doublement riche de sens car à court ou moyen terme ces nouvelles solutions durables seront produites localement  ».

Plus : www.facebook.com/roulemafrite17Oleron et www.centrale-corse-bio.com



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.